•     
        La nègre soie       Déjections pour le jardin 
      Elevage   Forum       
      Sujet du message: La nègre soie
       
      Posté le: Mar 24 Fév - 08:20 (2009)      
     
     Arrow http://negre-soie.forumactif.fr/varietes-et-coloris-de-negre-soie-f11/
    Arrow http://www.aristosoie.org/index.htm#ancre6
    Arrow http://negresoie44.skyrock.com/
     
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos

     

       
      accueil

     
    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •     
        La nègre soie       Déjections pour le jardin 
      Elevage   Forum       
      Sujet du message: La nègre soie
       
      Posté le: Mar 24 Fév - 08:20 (2009)      
     j'ai eu quelques spécimens de cette race de poule au plumage immaculé et soyeux.

    Sa peau est naturellement noire.
    Sa chair n'est pas consommée.
    Excellente pondeuse
    Excellente couveuse
    Elle couvait souvent les oeufs de mes autres poules

     Arrow http://negre-soie.forumactif.fr/varietes-et-coloris-de-negre-soie-f11/
    Arrow http://www.aristosoie.org/index.htm#ancre6
    Arrow http://negresoie44.skyrock.com/
     
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos

     

       
      accueil

     
    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •     
        Le Castard de Coyhug       Déjections pour le jardin 
      Elevage   Forum       
      Sujet du message: La basse-cour
       
      Posté le: Mer 30 Juil - 15:50 (2008)     
     Ah bien,alors il glougloute toute la journée !

    Voici une tite photo de mon castard!

     Et le voici avec notre mèmère poule,elle a déjà couver maintes années de suite et elle pond encore à l'occasion:une petite commandante pour les autres poules
     L'élevage des poules et des lapins a toujours été complémentaire du jardin.
    C'est moins fréquent de nos jours.
    Mais il y a encore beaucoup de ces petits animaux dans nos jardins.
    Au fait, pratiquez-vous ou avez-vous pratiqué l'élevage des animaux de basse-cour ?
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos

     

       
      accueil

     
    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •     
        Poulailler pour 5 à 6 poules       Déjections pour le jardin 
      Elevage   Forum       
      Sujet du message: Poulailler pour 5 à 6 poules
       
      Posté le: Ven 26 Déc - 09:19 (2008)     
     Poulailler pour 5 à 6 poules


    Poulailler bois avec enclos et pondoir
    Ce poulailler convient pour 5 à 6 poules
    Poulailler équipé de 2 perchoirs
    Poulailler avec pondoir séparé afin de récolter les oeufs par l'extérieur
    Poulailler équipé d'une échelle pour accès à la partie couverte
    Protection du toit en toile goudronnée
    Tiroir à déjection galvanisé
    Grillage plastifié vert
    Longueur totale poulailler : 187 x 75 cm
    Partie couverte : 75 x 76 cm - Hauteur : 136 cm
    Enclos : 82 x 75 cm - Hauteur :113 cm
    Pondoir : 70 x 30 cm - Hauteur : 42 cm

     
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos

     

       
      accueil

     
    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

         

           

      
        Bonjour  

    Bonjour

     
    Navigation Navigation accueil
     
     Bonjour Bonjour   Déjà 10 nouveaux articles aujourd'hui 

    Bonjour

     
    Bonjour    
     
    Bonjour  Bonjour      Articles Modifiés Récemment       
    Bonjour
    Bonjour Mes Chers Amis
    Très Bon Week End
    Très Belle Journée
    Nous Sommes
    Le 28 Août 2015
    C'est La Fête Aux Linda
    Bisous
     
     Texte
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos

     

       
      accueil

     
    Yahoo! Pin It

    12 commentaires
  •  

                                                                    

      
        Bulletin Météo du 27 août 2015        
      Météo   Forum       
     
       
           
    Bulletin Météo du 27 août 2015
     Bulletin Météo du 27 août 2015
     

    Ce matin  à Jouy

    Hier 26/8/2015

      15°C

     

     


    14°C

      761 760
      
          
            
    Cet  après-midi  Hier
      15°C   

    26°C 

     
    11mm

    Total

    415mm 

    2mm

     

     

          2013 960  2012
    953
        Un Jardin Blanc Isarien

     Voir la signification des icones ic

    Météo du 11 avril  2015

    Ou ici Météo du 14  juillet  2015
    Icones
     
     

             
       
       
     
      
     
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos

     

       
      accueil

     

     

    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

      
        La mode de l'olivier est accessoire      
      Créations   Forum       
      Sujet du message: La mode de l'olivier est accessoire. Le must est de cultiver son jardin.
       
      Posté le: Sam 26 Juil - 06:30 (2008)      
    La mode de l'olivier est accessoire.
    Le must est de cultiver son jardin.

    Rodez. Le grand retour du potager


      

      
     Une promo sur l'olivier, invite adressée aux Ruthénois, gens d'un plateau situé à quelque 700 mètres d'altitude et soumis aux frimas, cela vaut la peine de pousser la porte de «L'île au jardin», à La Primaube. Bernard Neuville, le patron, explique qu'après une fermeture de près de deux ans, parenthèse imposée par un incendie, il s'est trouvé confronté à une demande nouvelle, celle d'oliviers. D'oliviers et de palmiers, arbres qui aiment la chaleur.

    Le client est roi, commente sobrement Bernard Neuville qui rappelle cependant que l'olivier aime à garder les pieds au sec et que la terre du causse lui est la plus propice. Cette condition nécessaire n'est pas suffisante. Les températures d'ici imposent un voile d'hivernage pour protéger tronc et touffe. Quant aux palmiers, mieux vaut choisir les plus résistants au froid.

    Selon le même, ces demandes traduisent un besoin d'exotisme que conforte le goût actuel pour des arbustes de type médierranéen que sont albizia et lagerstroemia.
    La demande d'oliviers se calme, estime-t-on à la jardinerie de la RAGT à la Gineste où Murielle s'émeut de l'arrachage, en Espagne, d'arbres de belle taille qui peuvent valoir jusqu'à 1 000 €. La même préfère donc les oliviers d'élevage pour répondre à une demande qui intéresse aussi les palmiers retenus par les possesseurs de piscine pour leur absence de feuilles ; et les pins parasols synonymes de cigales et de soleil au cœur. «Les pluies des derniers mois ont freiné ces ventes», commente Murielle qui observe trois tendances d'aujourd'hui : le retour des vivaces, pérennes donc économiques, la percée des jachères fleuries, tant chez les particuliers que dans les collectivités locales, et, surtout, le boum des potagers.

    Même constat à la jardinerie Leclerc à Sébazac. Le responsable de la pépinière confirme l'énorme engouement pour les produits du jardin. «J'ai manqué de courgettes, de tomates cerise... Les fournisseurs étaient en rupture devant l'importance de la demande», témoigne encore Gaël qui n'a jamais autant vendu de fumier décomposé : «Des palettes et des palettes !»


    Les Aveyronnais savent

      
     Si, en Aveyron, ils sont beaucoup à s'intéresser aux oliviers, palmiers et autres arbustes en vertu d'une espèce de syndrôme méditerranéen, synonyme de besoin de soleil et de farniente, ils sont bien plus nombreux encore à raisonner salades, haricots verts, radis. Ce retour au potager, sensible partout mais omniprésent en Rouergue, obéit à une multitude de causes, selon nos interlocuteurs. Les causes ? La cherté des fruits et légumes, alliée à l'envie de manger des produits naturels, sont de puissantes motivations. Chez Leclerc, Gaël observe que ce retour du potager est quasi naturel et donc facile dans le rural Aveyron où l'on sait les gestes, où l'on possède les connaissances, où le voisin ou le grand-père vous délivreront volontiers un conseil, avec quelques salades à repiquer.
    lgcr
    Publié le 19 Juillet 2008 à 09h37
    Arrow http://www.ladepeche.fr/article/2008/07/19/464801-Rodez-Le-grand-retour-du-…
    l

     Les réflexions du forum

    Le Potager..
    Le Retour..
    Frappant, le nombre d'articles sur le potager.
    Foparévé Le prix des légumes ne repartira pas à la baisse..
    Plusieurs facteurs vont dans ce sens.

    A Le budget des ménages est de plus en plus étranglé.
    La raison...
    Se loger coute de plus en plus cher...
    Le transport va augmenter de manière durable.
    Tous les prix vont augmenter de manière significative.
    Cout des matières premières en hausse
    Crise et désordre financiers dont on ne mesure pas encore toute la gravité.

    B Le besoin de culture naturelle va fortement entrainer les couts de production à la hausse.
    Moins de pesticide et d'engrais chimique = beaucoup de main d'œuvre pour désherber, entretenir et fertiliser.
    Et notre main d'œuvre est très chère.
    Le rendement en culture Bio ou naturelle sera bien moindre.

    C Du fait du cout grandissant des transports..
    Disparition substantielle des importations de fruits et légumes à bas-couts .

    Tout nous entraine vers une alimentation peut-être plus naturelle, mais bien plus couteuse..
    Comment s'en sortir..
    Il va falloir payer son pain, sa viande, ses légumes et ses fruits, bien plus chère qu'avant.
    Pour cela il faudra dégager des économies sur le budget alimentation.

    C'est à dire:
    Ne plus s'alimenter avec ces substances prédigérées
    Tous ces plats préparés.
    Tous ces desserts multiples, variés et très sophistiqués.
    A très forte valeur ajoutée.
    Souvent néfastes à la diététique.
    On achète le hamburger au prix de la viande, pour recevoir un bout de pain farci d'une viande de très basse qualité.
    On consomme des extraits de pomme de terre soufflés et aromatisés (biscuits apéritifs) au prix du kilo de foie gras.

    Je pense que même les plus fondus de l'écologie ne sont pas vraiment prêts à de tels sacrifices.
    Car grands vont être les changements qui nous attendent.
    Seuls les gros revenus pourront continuer à consommer sans discernement et se payer en prime le Bio et les produits naturels...

    Bienvenue chez les riches..

    WS

     
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques

     

       
      accueil

     

     

    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

      
        Du temps au potager pour un moral toujours au beau fixe      
      Créations   Forum       
     
    Sujet du message: Du temps au potager pour un moral toujours au beau fixe
       
      Posté le: Ven 25 Juil - 07:08 (2008)      
     
    | RONCHIN |
    Une quarantaine de jardiniers cultivent leur parcelle au pied de l'autoroute, à l'entrée de la ville. Pour beaucoup c'est un loisir, pour d'autres une obligation. Bienvenue dans ces coins de nature qui font aussi pousser les liens humains et les souvenirs.


    « Vous aimez les fèves ? Tenez, prenez aussi des oignons, vous mettez le tout dans un couscoussier avec une tomate et, quand on se reverra, vous m'en direz des nouvelles ! ». Aïssa est à la fois jardinier, cuisinier et thaumaturge. Sur sa parcelle de 200 m², le retraité de 64 ans fait pousser les quatre saisons à foison. Les fines herbes raffolent de ses bordures. La coriandre, pourtant peu amène dans les contrées septentrionales, étale à son aise ses vertes feuilles. Ses voisins : des navets blancs en forme de carottes.
    Ici, on révise sa biodiversité. On met les mains dans la terre.
    Un bienfait pour Aïssa qui y descend « deux à trois fois par semaine » de son appartement lillois. « Tous les jours, au moins une heure », pour ce père de famille, deux parcelles plus loin. « Je travaille dans le nettoyage, je commence tôt, alors en été, je passe tous mes après-midis ici ». Indispensable pour donner ces légumes « plus naturels » à ses quatre enfants. La semaine, il bêche, il bine, il sème puis il récolte. « J'aime bien le jardinage, même si c'est une contrainte. On peut cultiver pour seulement 30 E par an, ce serait dommage de ne pas en profiter », souffle le papa.
    La parcelle est le poumon vert de la famille. « Aujourd'hui, on a fait un barbecue, avec un sandwich à la merguez », se régale Mohammed, 6 ans. C'était la première fois que la famille prenait ses aises au jardin, un jour férié. En fin d'après-midi, les parents, la belle-mère, les enfants, tout le monde a mis la main à la cueillette des petits pois. La maman insiste : pas question de repartir sans les salades. La convivialité est aussi une culture maison.
    Un peu plus loin, Marie-Line fait visiter son coin de terre à Évelyne, une amie. Cette dernière s'extasie : les lignes de plants de tomates sont impeccables. pas une mauvaise herbe. « J'y ai passé la matinée avec mon père », confie la jardinière de 46 ans.
    Quand Marie-Line se rend sur sa parcelle, c'est un peu comme si elle partait en pèlerinage. « Mon mari aimait cet endroit, il adorait jardiner. Jean-Pierre n'en a profité qu'un an, car il est décédé il y a deux ans », confie la jeune veuve. « Pour lui, je continue à l'entretenir du mieux que je peux. » Pas facile quand on travaille et qu'on vit seule. « Je ne cultive plus de pommes de terre, ou de carottes, trop d'entretien. » Marie-Line a adapté ses semis à sa situation familiale. « J'ai planté des tomates, des haricots : je n'ai qu'à me baisser pour les récolter ». Les petits pois, elle en donne des paniers entiers à ses amis, en congèle pour ses enfants. Et pour la génération d'après, elle vient d'installer un salon de jardin, près du cabanon. En espérant, cette année, ne pas être vandalisée : « En 2007, ils avaient cassé la serre qu'avait construite Jean-Pierre. Maintenant, j'y ai mis des fleurs ». Quand il fait beau, Marie-Line s'assoit dans son jardin et regarde pousser les glaïeuls. Ils fleuriront bientôt la tombe de Jean-Pierre dont l'esprit plane toujours sur le jardin. •
    Barre étiquette
    PAR MARIE VANDEKERKHOVE

    villeneuvedascq@lavoixdunord.fr PHOTOS LA VOIX
    vendredi 18.07.2008, 05:01 - La Voix du Nord
    Barre étiquette
    Avis de la rédaction
    Des histoires simples.
    Des drames aussi.

    Le jardinage devient de plus en plus une nécessité économique..
    Un besoin de naturel pour d'autres.
    Un hobby passionnant pour la plupart. d'entre nous.

    Le premier loisir pratiqué par nos concitoyen.
    ça se passe comme çà du coté de l'autoroute.


    Bienvenue Chez les Ch'tis..
    W.S.
    Barre étiquette
    tout à fait
     
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques

     

       
      accueil

     

     

    Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  

     

      
        Les associations de plantes      
      Créations   Forum       
      Sujet du message: Echanges de bons procédés.Sujet de Variation Héberg.
       
      Posté le: Dim 27 Jan - 08:27 (2008)      
     

    Les associations de plantes sont multiples.


    "Le poireau préfère les fraises "
    Hans Wagner

    Les meilleures associations de plantes .
    Choisir de bonnes associations.

    - Le persil est trop fort pour la laitue .
    - Céleri et chou-fleur; une communauté idéale.
    - Les roses et les carottes ne s'aiment pas elles mêmes.

    - Pour les tomates , il en va tout autrement ; elles aiment les
    emplacement où des tomates ont déjà poussées précédemment.

    - Les limaces peuvent devenir une plaie , semer du cerfeuil peut aider.

    - Les bactéries et les champignons nuisibles se multiplient plus facilement
    dans les monocultures . Avec des cultures associés , ils se heurtent
    rapidement à une limite, c'est à dire à une autre plante qu'ils n'arrivent
    pas à envahir .(alternance des rangs)

    - Dans les potagers, les plantes aromatiques et les fleurs sont non
    seulement belles, mais attires également les abeilles, les papillons, des
    coccinelles, et divers autres auxiliaires, qui sont tous utiles à la croissance
    et à la santé de nos plantes.

     Photo rustica
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques

     

       
      accueil

     

     

    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

      
        Échanges de bons procédés      
      Créations   Forum       
      Sujet du message: Echanges de bons procédés.Sujet de Variation Héberg.
       
      Posté le: Dim 27 Jan - 08:26 (2008)      

    L'AIL
    ------
    En plantant l'ail entre les fraisiers, ceux-ci seront protégés contre la pourriture grise.
    L'ail se récolte en juillet-août.
    Il laisse alors la place pour repiquer les poireaux, qui profiteront du voisinage des fraisiers et assureront à leur tour la protection contre la pourriture grise.

    L'OIGNON.
    ------------
    Indispensable en cultures associées, l'oignon évite à un grand nombre de plantes d'être exposées aux maladies cryptogamiques comme le mildiou ou pourritures.

    LE CHOU.
    -----------
    Excellente plante compagne de nombreux légumes, le chou lui-même protégé par l'odeur forte du céléri et de la tomate.
    Ces deux plantes tiennent éloignée la piéride qui s'abstient de venir pondre sur les feuilles de chou.

    LA SALADE.
    -------------
    Semée au printemps, la salade s'associe particulièrement bien avec les radis car elle repousse l'altise, dangereuse pour ces derniers. La salade ne doit pas avoisiner avec du céléri ou du persil, deux plantes trop fortes pour elle.

    LA CAROTTE.
    --------------

    Grâce à sa longue racine pivotante, la carotte ameublit le sol en profondeur et éloigne les pucerons.
    Elle est complémentaire de l'oignon et du poireau qui éloignent la mouche de la carotte.

     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques

     

       
      accueil

     

     

    Yahoo! Pin It

    votre commentaire