•  

         Journal Ordinaire D'Un Jardinier Ordinaire

           

    Bonjour
    La fin de l'été va libérer de grandes parcelles dans le jardin potager. C'est l'occasion pour recouvrir ces parcelles libres de toute culture, avec diverses substances, toutes issues de la nature. Tout d'abord le terreau provenant des compostières pourra venir couvrir ces surfaces, au fur et à mesure de la fin des cultures dans ces parcelles. Les tontes de gazon et les taillures de haies finement broyées viendront elles aussi participer à ce paillage de longue durée. Il faut éviter les taillures de haie de conifères. Ce type de compostage en surface je le réserve sur les plates-bandes et au pied des arbres. Mais je n'ai pratiquement plus de conifère dans mon jardin. Ensuite l'automne étant célèbre par la chute des feuilles de tous les arbres et arbustes, va permettre de venir déposer une couche supplémentaire sur le potager débarrassé de ses légumes. Cette action permet de s'affranchir d'une lourde corvée de transport de matière d'amendement. Lorsque l'on transporte toutes les matières organiques vers le tas de compost, il parait évident qu'un jour ou l'autre, il faudra transporter, de nouveau, le produit de cette transformation organique. En procédant ainsi  au paillage des surfaces, on est exempté de cette corvée de transport. Une corvée fatigante et aussi dommageable pour le dos. On a mieux à faire dans notre potager. Le lent travail de décomposition qui s'opère traditionnellement à l'intérieur du tas de compost, va, dans cette pratique s'opérer pendant les longs mois de la mauvaise saison, à la surface du potager. Enfin, pour parfaire ce procédé, il faudra recouvrir le tout d'une couche de paille assez importante. Certains parlent d'une couche de paille de 40cm d'épaisseur. Mais il faut alors avoir à sa disposition énormément de ballots de paille. Seuls les jardiniers qui sont aussi agriculteurs, peuvent se le permettre. Comme je possède un poulailler, tous les déchets de cuisine vont invariablement sur le parcourt des volailles, qui après consommation sont mélangés aux déchets végétaux du potager et aux apports de paille destiner à éviter une humidité excessive sur le parcourt du  poulailler. Il se constitue au bout d'un an une couche d'un amendement qui peut atteindre 30cm de haut, par endroit. Â la fin de l'hiver, je transporte cet amendement sur les parcelles qui n'ont pas pu être compostés, à cause de la présence des légumes. Pendant l'hiver, il reste encore dans le potager des légumes comme les endives, les carottes, les navets, les choux et aussi beaucoup de  mâche. Les hivers très doux permettent dorénavant de conserver tout cela pendant une partie de l'hiver, sans prendre beaucoup de risques. 

     Â demain

       

     Les carnets de Jules Hostouley

     

         

    En bas de cet article, cette petite flêche bleue pour ouvrir le sommaire d'une rubrique

     
    Bonjour   Bonjour    Le jardin de l'Echassière
    Bonjour Bonjour Si vous passez votre souris sur les petites flêches
    Celles-ci vous inviteront à voyager sur le blog
     
    Bonjour Bonjour Ci-dessous les derniers articles publiés sur le blog Récolte de tomates du 25 août 2017
    USSR  Mark Knopfler   Une drôle de posture    Récolte  de tomates du 30 août 2017
    Pecotee  L'automne du mois d'août Dernière mise à jour  Samedi 2 septembre 5:10
     
          Le pluviomètre du mois :  2 mm
     Compteur de visiteurs en temps réel                  Photos  Création & Techniques   Photos   Photos   Modèle

     

       

     

     

    bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     
    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

         Journal Ordinaire D'Un Jardinier Ordinaire

           

    Bonjour

    Le mois de septembre qui est traditionnellement le mois des récoltes de fruits et des vendanges demande beaucoup d'efforts aux producteurs et aux viticulteurs. Le climat très favorable pendant cet été 2017 pour ces cultures, avancent les dates de cueillette de près de trois semaines. On nous dit que beaucoup de professionnels n'arrivent plus à recruter de saisonniers. Mais quand on interroge ces mêmes saisonniers, ils expriment leur désappointement, après avoir durement travaillé dans les exploitations. Venant souvent de très loin, ils doivent abandonner une partie de leur salaire de saisonnier dans le cout du transport. Sur place, ils doivent souvent financer leur logement. Finalement, ils sont venus travailler pour un misérable salaire. Beaucoup préfèrent rester chez eux, toucher le chômage et Basta! Â l'heure où le gouvernement présente sa loi travail par le biais des ordonnances, il est permis de s'interroger. Est-ce-que de nouvelles dispositions sont inscrites dans ces nouvelles lois, au sujet du travail saisonnier? Visiblement nous n'auront pas la réponse tout de suite.
    En ce qui nous concerne, en tant que jardinier, le travail saisonnier, dans notre petite entreprise de jardinage se prolonge en septembre .Comme le mois dernier, ce mois-ci on continue de semer la mâche, les choux de printemps et les laitues d'hiver, ainsi que les épinards d'hiver. Du coté des fleurs, on pourra continuer de semer les bisannuelles et certaines vivaces. Les boutures qui n'ont pu être faites le mois dernier sont à entreprendre ce mois-ci. On peut encore profiter de journées sèches et chaudes pour récolter les graines de ses plantes favorites. On continue de  procéder à la multiplication des fraisiers qui ont émis leurs stolons depuis de nombreuses semaines. Si le mildiou n'a pas terrassé les pieds de tomates, on continue la taille des tomates en enlevant une plus grande quantité de feuilles, car le soleil devient moins généreux en ce mois de septembre. Il faudra surveiller les dernières planches de haricots, car une gelée est déjà possible dans certaines régions.
    Vaste entreprise, notre petit potager.
    Vivement l'hiver pour que l'on se repose un peu.

      

     Â demain

       

     Les carnets de Jules Hostouley

     

         

    En bas de cet article, cette petite flêche bleue pour ouvrir le sommaire d'une rubrique

     
    Bonjour   Bonjour    Le jardin de l'Echassière
    Bonjour Bonjour Si vous passez votre souris sur les petites flêches
    Celles-ci vous inviteront à voyager sur le blog
     
    Bonjour Bonjour Ci-dessous les derniers articles publiés sur le blog Récolte de tomates du 25 août 2017
    USSR  Mark Knopfler   Une drôle de posture    Récolte  de tomates du 30 août 2017
    Pecotee  L'automne du mois d'août Dernière mise à jour  Vendredi 1er septembre 5:10

     
          Le pluviomètre du mois :  0 mm
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques   Photos   Photos

     

       

     

     

    bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     
    Yahoo! Pin It

    3 commentaires