• Dimanche 6 août 2017

     

         Journal Ordinaire D'Un Jardinier Ordinaire

           

    Bonjour


    7 mm dans le pluviomètre, hier. Un ciel toujours chargé de nuages et un vent fort. Pas de corvée d'arrosage. Sur la plaine les récoltes de colza sont terminées. Les agriculteurs se dépêchent de déchaumer; le temps étant devenu incertain. Cette sécheresse finira bien un jour ou l'autre, et alors ce sera l'époque des pluies diluviennes. On connait trop bien les effets néfastes de notre climat Picard. Dans les années 60, les étés furent pourris; majoritairement arrosés. Au grand dame des vacanciers; pire encore pour les agriculteurs. On vit les blés souvent versés sous la brutalité des nombreux orages. Les variétés cultivées à l'époque, étant plus hautes sur tige. On vit même des champs où les épis se mirent à germer sur pied. Les moyens mécaniques n'ayant pas encore le niveau actuel, les moissons devenaient un martyr pour les agriculteurs. Ce fut des années très favorables pour les champignons; de toutes espèces. On ne revit pas de sitôt des années aussi propices  à cette cueillette. Il fallut faire de nombreuses conserves de Rosés des prés et de cèpes de Bordeaux. On ne récoltait ces cèpes qu'à l'état de bouchon de champagne; tout en délaissant les plus gros, tant il y en avait dans les bois et au plus profond des forêts domaniales. Les trompettes des morts étaient mises à sécher sur journal dans le grenier. Les girolles et les pieds de mouton étaient pratiquement toujours au menu quotidien. Malheureusement, ces années de cocagne se sont progressivement dissipées. Les amateurs de champignons se sont multipliés. Maltraitant les emplacements en surexploitant ces fameux ronds de sorcières si fréquents sous les frondaisons dans les forêts. Des bois ont été rasés. Les crises successives du lait ont entrainé la transformation massive des pâtures et des herbages en parcelles destinées aux céréales. On vit beaucoup de maïs et de tournesols; jolis, mais pas vraiment adaptés dans nos cultures de plaine. Ce fut aussi une époque faste pour les amateurs d'escargots. Le jardin était envahi de ces Petits gris, comme on les nomme si bien. Le moindre bosquet regorgeait de gros bourgognes à la démarche très indolente. Là aussi le ramassage intensif a provoqué une baisse considérable des populations. Dans les bois on trouvait encore ces petites fraises des bois au gout si parfumé. Les sécheresses des années suivantes ont entrainé leur raréfaction. Tout cela peut passer pour de la nostalgie, mais cette époque fut prodigue dans ce domaine. Aujourd'hui, les moindres recoins encore sauvages ont été transformés en terre de culture, tant les moyens mécaniques sont devenus puissants.

     

    Â demain   

         

    En bas de cet article, cette petite flêche bleue pour ouvrir le sommaire d'une rubrique

     
    Bonjour   Bonjour    Le jardin de l'Echassière
    Bonjour Bonjour Si vous passez votre souris sur les petites flêches
    Celles-ci vous inviteront à voyager sur le blog
     
    Bonjour Bonjour Ci-dessous les derniers articles publiés sur le blog Récolte du 4 août  2017 
    USSR  Mark Knopfler   Une drôle de posture  Récolte du 2 août  2017  Récolte du 26 juillet 2017  
    Bawole Serve  Une récolte de courges  Dernière mise à jour  dimanche 6 août 05:41
     
          Le pluviomètre du mois :  14 mm
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques   Photos   Photos

      

       

     

     

     

    bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     
    « Récolte du 4 août 2017Lundi 7 août 2017 »
    Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 7 Août 2017 à 06:27

    J'aime quand tu racontes !!

    cela me fait penser à ce que l'on a connu !!

    et tout cela est bien vrai

    bonne semaine à toi 

    2
    Lundi 7 Août 2017 à 11:20

    depuis quelques jours on evite la pluie en Lorraine, dans mon coin de Nancy

    mais la chaleur est là et on se sent tres chaud, trop chaud

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :