• «Graines Confinées»

     

         Journal Ordinaire D'Un Jardinier Ordinaire

           

    «Graines Confinées»

    Bonjour

    Déjà trois jours de temps gris et glacial sous un fort vent de Nord. L'hiver marque des points. Le printemps a momentanément rejoint sa tanière. Cela ne donne pas envie de se balader dans la nature. Cela tombe bien, car celle-ci est maintenant polluée par les retombées néfastes des grandes villes; la grande ville, en ce qui nous concerne, c'est Paris. Paris libérée, chantait le Général, mais, maintenant martyrisée par la pollution. La peste brune a changé de nature. Paris ne se situant qu'à quelques cinquante kilomètres de notre cher village, brouillard et grisaille sont notre quotidien. Si seulement cette pollution pouvait anéantir le virus..... Ce serait sympa, mais il a pris ses précautions, le bougre!. Il ne se promène plus sans son  masque, lui! Un masque anti-vaccin qui fait merveille dans le concert totalement désorganisé, des grandes et petites puissances de notre pauvre planète complètement submergée par les turpitudes de l'humanité. Donc nous voici, encore une fois, bientôt confinés dans nos logis. Pour reprendre un terme à la mode, ces temps-ci, mes graines sont confinées dans des grandes boites métalliques. On en profite pour passer en revue les stocks de graines dûment  conservées dans ces boites en fer souvent sérigraphiées de belles et jolies images en couleur et à l'épreuve de l'appétit des rongeurs. Ces boites qui hébergèrent pendant un temps des sucreries ou de délicieuses pâtisseries. Les contenants en plastique ou en bois trépassant rapidement sous le tranchant des incisives des rats des champs stigmatisés par le fabuliste. L'ordinaire des pondeuses étant lui aussi conservé dans des récipients en métal à l'épreuve de l'âpre convoitise des mulots et autres surmulots. L'ordinaire de la volaille étant composé de blé et de maïs cultivé devant chez nous (les circuits courts, ça existe), il a fallu trouver des contenants à l'épreuve de la voracité de ces malfaisants. Anciennes lessiveuses démobilisées, stérilisateurs en retraite ou tambours arrachés aux entrailles des machines à laver en manque de lessive. Dans notre civilisation du plastique, ces matériels sont devenus introuvables ou ont atteint des tarifs prohibitifs qui dépassent largement les budgets de nos petites entreprises. Donc, les graines récemment achetées vont rejoindre le stock. Il faut, alors, vérifier les dates de fraîcheur de chaque paquet. Les graines en vieillissant perdent au fil des années, un peu de leur pouvoir germinatif. Ce serait vraiment «couillon» de semer des graines périmées. 

     

     

    À demain 

     

       Les carnets de Jules Hostouley 

     

        À L'Aube Du Poète 

     

     

     
    Bonjour Webcam  Bonjour    Le jardin de l'Echassière
    Bonjour Bonjour    
    Bonjour Bonjour 5 mars 2021 : Minima  1° - Maxima 4° -Temps variable - Vent modéré glacial secteur Nord  
            RAILWAY GAME     
        Dernière mise à jour  Samedi 6 mars 2021 6h30
    Image
          Le pluviomètre du mois :  6 mm
                     Photos  Création & Techniques   Photos   Photos   Modèle
       

     

     

    bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     
    « Parlez mieux Ecrivez mieuxNicolas 1er »
    Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :