• «Haricots»

     

         Journal Ordinaire D'Un Jardinier Ordinaire

           

    «Haricots»

     

    Bonjour

    Beau temps chaud et vent du nord rafraîchissant. Récolte de haricots, de courgettes, de pâtissons, de cornichons, de concombres, de bettes, de laitues, de chicorées, de tomates, de choux et de fraises. Le mois de septembre est plutôt un mois de récolte. Bien que l'on puisse encore semer laitues d'hiver et mâches, choux de printemps et radis. Hier récolte de haricots presque noirs «Purple Teepee» et de haricots jaunes type «Beurre de Rocquencourt». J'ai souvent planté des haricots «Triomphe de Farcy»; variété qui fournit de grosses gousses bien épaisses et charnues idéales pour la conserve. Car pour pouvoir mettre des haricots en conserve, il faut disposer d'une récolte abondante en une seule fois. Car cette opération nécessite beaucoup de moyens, beaucoup de travail. La récolte d'hier, pas assez importante, passera en cuisine et fournira quelques paquets à mettre au congélateur. En ce moment, il y a 8 routes de six mètres de haricots dans le potager, dont trois sont déjà en production. Au printemps il y avait déjà eu quatre routes de six mètres qui avaient été semées en godets et en serre, transplantées  dans le potager. Malgré le temps calamiteux du début de l'été, la récolte fut intéressante. Les planches actuelles ont été semées directement en pleines terres. Mai j'ai perdu deux routes à cause des bandes de moineaux qui viennent s'ébrouer dans la terre fraîchement remuée. Les graines de haricots qui avaient commencée à germer, se sont retrouvées éparpillées de tout cotés façon puzzle. Ces embryons de haricots exposés quelques heures aux rayons ardents du soleil, trouvent rapidement une mort certaine. Seules les huit routes actuelles n'ont pas subit ce traitement délictueux.L'année prochaine je sèmerai toute la production en godets de 7cm en serre. Dans des godets et dans un mélange de tourbe et de terre de jardin, les graines de haricots germent très rapidement, cultivées dans la serre, si le soleil est généreux. Ce type de semis, en serre, permet d'attendre des jours meilleurs, si le soleil devient paresseux et permet aussi d'échapper aux mauvaises pratiques des oiseaux. Aux printemps ce type culture fournira une récolte avec un mois d'avance. J'ai déjà semé directement en serre, mais le haricot ne trouve vraiment son plein développement qu'en extérieur dans le potager, dans une terre chaude et normalement irriguée, sans excès, et sous un climat durablement ensoleillé. Comme les nombreuses variétés de haricots fournissent des graines fidèles aux caractéristiques de ces fabacées, il est facile de récolter ce type de graines.Des graines de haricots bien secs. De la graine pour l'année suivante. La graine de haricot coûte cher. 10€ la boite de 200gr dans une variété pourtant très ordinaire : Triomphe de Farcy. Les quantités de graines proposées par les négociants, sont de plus en plus petites; et leurs prix augmentent toujours. On voit couramment des boites de 50gr de graines. De quoi faire seulement une route (6 mètres). Pas plus. Ces négociants profitent honteusement des besoins de légumes du public . Des besoins en progression constante; dûment recommandés par les nutritionnistes les plus sérieux. Pour obtenir cette récolte, il faut réserver environ un quart de la route en production. Il faut réserver ces graines sur la première culture de haricots de l'année. Sur les cultures suivantes, on risque de ne pas arriver à sécher correctement, si la deuxième partie de l'été est humide. Ce qui est le cas pour cette année. En 2016, j'avais récolté près de 400gr de grains, avec cette méthode. Il n'y a pas de petits profits. Chaque année on se dit en juillet, on devrait aussi avoir des haricots... Si tout va bien. Parce que là aussi c'est pas gagné. Le haricot aime beaucoup la chaleur et aussi de l'humidité à dose raisonnable. Coté chaleur, il est servi. Trop peut être. Mais c'est du coté de l'humidité qu'il y a un déficit chronique depuis une dizaine d'années, sauf pour cette année. Résultat, notre légume préféré est cousu de fil... blanc. Des légumes frais cueillis, garnis de fillasse, autant faire confiance aux productions industrielles servies sous forme de glaçons où proposés en boites de métal dûment scellées. Bref, depuis quelques années, on consomme du foin à la place de ces haricots verts ultra fins qui fleurent bon la qualité des légumes nouveaux. Décidément, le réchauffement climatique comporte une multitude de désagréments. Quels sont les légumes que nous allons pouvoir encore cultiver dans de bonnes conditions? 

     

      

    Bonne journée   

     

     

     

         

     

     

     

     
    Bonjour   Bonjour    Le jardin de l'Echassière
    Bonjour Bonjour    
    Bonjour Bonjour 7 septembre 2021 : Minima  18° - Maxima 28° - Temps variable et chaud - Vent fort du nord Mon site de musique 
      Marion Alabama      Salut les confinés sur Facebook   
    Lombart Illinois   Dernière mise à jour  Mercredi 8 septembre 2021 6.40
    «Taxus bacatta»
          Le pluviomètre du mois :  0 mm
                     Photos  Création & Techniques   Photos   Photos   Modèle
       

     

     

    bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     
    « »
    Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    1
    Mercredi 8 Septembre à 07:52

    Par ce beau temps les  cueillettes sont là

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :