• L'oignon

     

     

      
        L'oignon        
      Médicinales    Forum       
     
       
            
     
    L'oignon est considéré comme diurétique énergique,antiseptique et aussi résolutif..
    Citation

    Oignon, les vertus

    Qui ne connait ce bulbe populaire, aliment ou condiment, qui entre dans la préparation de bien des plats mijotes de la cuisine « bourgeoise ». Il en existe une foule, de variétés, petits ou gros, sphériques ou allongés, et leur couleur va du blanc nacré au saumoné. Tous possèdent, en plus de leur valeur alimentaire, de précieuses vertus médicinales.

    Bien que ce bulbe ne compte pas parmi les drogues du commerce, il mérite amplement d'être signalé ici pour ses qualités indéniables de diurétique énergique, d'antiseptique et de résolutif.

    L'Oignon a toujours joui d'une solide réputation diurétique. Dioscoride le recommandait cuit pour chasser les urines, Pline considérait son suc comme le meilleur remède de l'hydropisie et Platine de Crémone a dit, de délicieuse façon, qu'il était propre « à ouvrir la bouche des veines». Les auteurs contemporains n'ont fait que confirmer ces opinions autorisées, en particulier Caries, Dalché et Leclerc. L'action diurétique de l'Oignon porte surtout sur l'élimination du chlorure de sodium : il est donc tout indiqué dans toutes les rétentions hydro-sodées (œdèmes, ascites, cirrhoses, pleurésies, péricardites). On lui attribue également des vertus dans le traitement du prostatisme : il améliore notablement l'état des malades ou, tout au moins, permet de les préparer favorablement à une éventuelle intervention chirurgicale.

    L'Oignon est doué, d'autre part, d'une action anti-infectieuse indéniable (l'extrait d'Oignon est utilisé dans les stomatites et les affections bucco-pharyngées). Vis-à-vis du staphylocoque responsable des furoncles et anthrax il se comporte même comme un véritable antibiotique. Cette action, jointe à celle, adoucissante et émolliente, que lui procure la cuisson, le rend précieux comme pectoral dans les toux rebelles et les catarrhes bronchiques.

    L'oignon est riche en matières actives, dont nous noterons les principales : Une essence irritante et antiseptique, constituée par du sulfure d'allyle (c'est elle qui provoque les larmes) ; de nombreux sels organiques auxquels on peut attribuer une action diurétique prononcée ; des sucres et des mucilages exerçant un effet laxatif ; enfin, des diastases (ferments) détruites par la cuisson, comme d'ailleurs la plus grande partie de son essence volatile. Il est par conséquent nécessaire d'absorber l'oignon crû, si l'on veut en retirer le maximum d'efficacité.

    Les auteurs les plus anciens comme les plus modernes s'accordent à recommander la cure d'oignon en cas de rétention des urines (rétention chlorurée en particulier), d'oedème, d'ascite et enfin, de calculs rénaux et biliaires.

    Il a été aussi reconnu que, grâce au principe actif qu'il contient, la glucokinine, l'Oignon était doué de propriétés hypoglycémiantes, ainsi que l'ont prouvé les travaux de J. B. Collip, confirmés par Janot et taurin. Possédant un pouvoir antiscorbutique démontré, l'Oignon est aussi un stimulant de l'appétit et de la digestion. Carminatif bien connu, il lutte contre la constipation et les flatulences, tout en désinfectant l'intestin. Cru, il doit toutefois être déconseillé à ceux qui souffrent d'hyperacidité, car il augmente l'acidité du suc gastrique. Dernièrement, une étude originale de cardiologues britanniques a montré qu'un régime riche en Oignons frits ou bouillis, en augmentant la fluidité du sang, diminuait les risques de thrombose et d'infarctus, même si, par ailleurs, la nourriture est très riche : en somme, un régime « aux petits oignons »!

    Enfin, l'Oignon est doué de propriétés aphrodisiaques connues depuis longtemps : les Arabes l'utilisent en macération pour cet usage. Un auteur américain, A. Hull Walton, a consacré ces derniers temps un travail à ce sujet. Pour l'usage externe, on utilise l'Oignon râpé cru comme sinapisme à défaut de moutarde. Cuit, on en fait des cataplasmes maturatifs. Le suc a été vanté contre l'alopécie par l'école de Salerne, mais qui de nous se risquerait à utiliser cette lotion capillaire à la .rustique senteur?

    A l'extérieur, pour le traitement des furoncles, des engelures, des plaies purulentes, des douleurs articulaires, arthritiques et rhumatismales, râper un oignon et l'appliquer en cataplasmes. Ce remède de bonne femme a été contrôlé et préconisé par maint clinicien et scientifique digne de foi.

    Comme diurétique et anti prostatique, l'Oignon doit surtout être utilisé cru et en dose relativement forte, un bel oignon par jour. Il est donc préférable de préparer un vin d'Oignon :Broyer 300g d'Oignons crus et ajouter à la pulpe obtenue 100g de miel liquide et 600g de vin blanc léger .Mêler et prendre 2 à 4 cuillerées à soupe par jour de ce vin.

    Alcoolature d'Oignon:.
    Faire macérer10 jours
    de l'Oignon cru broyé dans son poids d'alcool.
    Filtrer et prendre 2 cuillerées à café par jour, une avant le dîner, l'autre avant le coucher, dans un demi-verre d'eau sucrée.

    - Contre le prostatisme,

    faire des cures de 10 jours par mois, pendant 6 mois au moins. alcoolature d'oignons.

    - Oignon cuit, contre la toux rebelle et la constipation.

    - Les Oignons farcis, la stimulante soupe à l'Oignon sont alors tout indiqués.

    A moins qu'on ne préfère, contre la toux, une infusion préparée avec 4 à 6 Oignons par litre d'eau et sucrée avec 100 g de miel. Passer et boire chaud par petites tasses, dans la journée.

    Cataplasmes :
    L'Oignon cuit et chaud sera appliqué sur les abcès, les furoncles, les panaris, pour les faire mûrir.

    Suc exprimé de l'Oignon :

    cuit sous la cendre; mêlé à un peu d'huile d'olive, il est excellent contre les brûlures et les engelures.

    Un petit Oignon cuit et chaud introduit dans le conduit auditif est souverain contre les douleurs d'oreilles. Pour guérir les aphtes et les ulcérations de la bouche, les toucher plusieurs fois par jour avec un bâtonnet trempé dans le suc d'Oignon cru. Pour effacer les taches de rousseur, broyer des Oignons crus dans du vinaigre et en frotter les taches 2 fois par jour (recette encore en usage chez les Arabes).

    Aux patients qui n'aiment pas ou ne pourraient supporter l'âcreté de sa saveur, on recommande la méthode suivante : Râper un oignon le plus fin possible et le mélanger à une cuillerée de miel et un verre de vin ; boire cette liqueur en trois fois dans la journée.





    Kenavo
    Commentaires postés sur le forum
    Pour enrayer un rhume, au premier éternuement, il serait conseillé de mettre dans chaque narine une lamelle d'oignon juste coupés.
    Un "remède" qui ne coûterait pas cher,
    Pour savoir si c'est réellement efficace, il suffit d'essayer.

     
     L’oignon a toujours été considéré comme une denrée à part, légume autant que condiment, aliment autant que médicament. On lui reconnaît aujourd’hui des propriétés diurétiques, hypoglycémiante et antibactérienne. Et on a mis en évidence son action favorable sur l’artériosclérose : la consommation quotidienne de 200 g d’oignons crus permet en effet de diminuer l’agrégation plaquettaire sanguine, ce qui protège des risques de thrombose et d’obstruction des vaisseaux. Même plus modérée, sa consommation permet de profiter d’apports nutritionnels intéressants, notamment en vitamine C (7 mg/100 g en moyenne, et 20 à 30 mg/100 g dans les oignons blancs), en potassium (170 mg/100 g), en sélénium (0,001 à 0,010 mg/100 g) et en nombreux autres oligo-éléments.
    Doctissimo
     Bonsoir
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  Photos Photos

     

       
      bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     

     

    « La FarigouleConfiture d'oignon au miel »
    Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :