• Le cresson de fontaine

     

     

      
        Le cresson de fontaine
     
           
      Légumes   Forum      
      Sujet du message: Les cressonnières 
       
      Posté le: Dim 8 Mar - 10:15 (2009)       
     Les cressonnières





    Arrow http://www.cressonnieres.net/visite.htm






    Cressonnières de Denée.

    Arrow http://www.maredret.be/villagevivant/produitsduterroir/cressonnieres/cresso…






    Les cressonnières de Bresles


     La Veules (ou Veulles), qui arrose la commune de Veules-les-Roses, dans le département de la Seine-Maritime et se jette dans la Manche, est le fleuve côtier ayant le cours le moins développé de France.
    De nombreux moulins jalonnaient les rives du cours d'eau où les habitants cultivaient du cresson commercialisé dans la capitale.


    La culture du cresson se déroule généralement du mois de juillet (premiers semis) au mois de mai où la plante monte en graine et où il devient temps de préparer les cressonnières pour une nouvelle saison.
    On cultive le cresson dans de longues fosses (peu profondes à vrai dire) exclusivement alimentées par de l'eau de source qui coule, sans jamais stagner, nous verrons plus loin pourquoi.

    Cressonnières

      Le cresson

     6 octobre 2016 

    Le cresson de fontaine de Bresles
    Picardie et Haute Normandie

    Bresles, grosse bourgade placée à une douzaine de kilomètres au sud-est de Beauvais, s’est spécialisée dans le cresson de fontaine, une culture répandue, par-ailleurs, dans le département de l’Oise.

    Deux variétés de cette plante aquatique sont cultivées dans les cressonières de Bresles : l’une d’été, à petites feuilles, l’autre d’hiver, à larges feuilles. Les semis se font en mars et juillet et le cresson est coupé régulièrement tous les 18 jours. Vendu en bottes, il est aussi conditionné en barquettes et en sachets.

    Dans l’assiette

    Croquant, légèrement poivré, ce cresson se déguste notamment en salade, en soupe (velouté).

    Un peu d’histoire

    Au Moyen Âge, le cresson poussait à l’état sauvage et constituait au nord de la France l’une des « herbes potagères » les plus populaires. Dès le XIIe siècle, on en récoltait couramment en Picardie, mais aussi en Artois, en Touraine et aux alentours de Paris.
    Très différent, le cresson de fontaine est apprécié depuis le XVIIe, mais c’est surtout au début du XIXe siècle que sa culture se développera, selon des méthodes venues d’Allemagne, avec l’aménagement de fosses baignées d’eau. Il apparaîtra d’abord dans la région de Senlis, puis vers Chantilly, ainsi que dans d’autres endroits du département de l’Oise, ainsi qu’en en région francilienne1.

     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos

      

       
      accueil

     

     

    « J'ai du bon tabacRécolte du 6 octobre 2016 »
    Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :