• Lundi 18 septembre 2017

     

         Journal Ordinaire D'Un Jardinier Ordinaire

           

    Bonjour 

    Encore de la pluie hier en fin de journée, après une journée très calme, sans le moindre brin de zéphyr. Cette humidité débutée en début août va favoriser le retour des limaces et des escargots. En ce qui concerne les escargots, on peut les ramasser et après dégorgement les transformer en plat de fête. Même les petits gris de nos jardins se prêtent à cette opération. Beaucoup moins cossus que les gros bourgognes, leur chair est plus fine, plus délicate. Déjà en septembre 2013, nous avions ramassé de nombreux bourgognes. «Ces jours de pluie sont très favorables aux escargots.
    Après cet été caniculaire, nos bêtes à cornes peuvent revivre de nouvelles aventures.
    On en a ramassé un grand nombre en peu de temps.
    De nos jours, on ne voit pratiquement plus d'amateurs d'escargots dans nos campagnes.
    Est-ce la règlementation qui décourage les chercheurs?
    Il y a encore 40 ans, ils étaient nombreux les chasseurs d'escargots.
    On envoyait surtout les enfants dans la campagne à la recherche de ces petits mollusques.
    Et pourtant il y a encore de nombreux coins à bourgognes dans notre région.
    Notre campagne est vide de ses habitants.
    Seuls les tracteurs sillonnent les chemins campagnards.
    Autrefois on allait aux champignons, aux pissenlits, aux fraises, aux mures, aux framboises, aux myrtilles,  aux noisettes, aux noix, aux châtaignes et aux escargots....
    Et j'en oublie certainement... La pêche à la grenouille par exemple... Ou le glanage, une fois la récolte engrangée.
     Les gens serait-ils devenus fainéants?»
    Ainsi parlait-on en 2013. Non! Les gens ne sont pas devenus fainéants, contrairement aux affirmations de  notre Président, mais la campagne s'est radicalement transformée, et ses nouveaux habitants, aussi. L'exploitation massive des terres agricoles, oblige les agriculteurs à mettre en valeur toutes ces petites parcelles abandonnées, depuis toujours à la nature. Donc plus de petits bosquets, de grands ronciers, de haies défensives, qui sont le lieu de prédilection de toute cette petite vie sauvage. Mais on ne peut, dans le même temps reprocher aux professionnels de l'agriculture de détruire la vie sauvage et leur demander ensuite que leurs exploitations soient les plus efficaces, les plus performantes. Les surfaces agricoles reculant chaque année devant le bétonnage des zones urbaines, les agriculteurs sont bien obligés de mettre en valeur les moindres parcelles, jusqu'alors, délaissées et abandonnées à la prolifération de la vie sauvage. Ceci est une réalité économique. Que penserait-on de nos agriculteurs, déjà gravement accablés par les effets de la crise, s'ils n'avaient le souci quotidien, de mettre  en valeur, cet outil de travail que constitue le domaine agricole?

     

    Â demain  

     Les carnets de Jules Hostouley

     

         

    En bas de cet article, cette petite flêche bleue pour ouvrir le sommaire d'une rubrique

     
    Bonjour   Bonjour    Le jardin de l'Echassière
    Bonjour Bonjour Si vous passez votre souris sur les petites flêches
    Celles-ci vous inviteront à voyager sur le blog
     
    Bonjour Bonjour Ci-dessous les derniers articles publiés sur le blog Récolte de tomates du 6 septembre  2017
    USSR  Mark Knopfler   Une drôle de posture    Récolte  de tomates du 30 août 2017
    Pecotee  Colchique 2017  Dernière mise à jour  Lundi 18 septembre 6:05
          Le pluviomètre du mois :  71 mm
     Compteur de visiteurs en temps réel                  Photos  Création & Techniques   Photos   Photos   Modèle

     

     

     

     

    bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     
    « Dimanche 17 septembre 2017Des trains pas comme les autres »
    Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 18 Septembre 2017 à 05:58

    c'est bien vrai ce que tu dis !! mais avec les difficultés que l'on a vivre de plus en plus

    on devrait se remettre à la chasse aux escargots et aussi aux cueillettes sauvages

    car on a de plus en plus de mal avec nos petits salaires .... et nos petites retraites .. et je pense que dans quelqies années ..

    on verra de plus en plus de personnes ... revivre avec nos plaisirs de la campagne

    ici, il a plut toute l'après-midi un vrai temps de cochon et de fraîcheur 

    bon lundi malgré tout !!

    2
    Lundi 18 Septembre 2017 à 09:58

    Bonjour

    matin frais en Lorraine apres un weekend de pluie entre deux nuages et un soleil rare

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :