•  

     

    Nouveauté 2018
      2018   Nobody's Child      
     Mark Mark Knopfler
      Mark Knopfler 
     

     

    Le nouvel album promis ici en novembre 2018 est arrivé

       
    Le gamin en guenilles que personne ne voulait Resté seul à se promener en sauvage Il y a longtemps, qu'il a été abandonné l'enfant de personne Ne sourit jamais et ne bavarde jamais Jamais des querelles ou des plaintes Cultivé aussi dur que les sierras Et les plaines occidentales Venez vache vache yicky yicky oui A'come a'cow vache yicky yicky oui A appris à balancer une bouteille cassée A appris à utiliser ses poings et son couteau Dans les salles de bar et les bordels De sa vie Il a dérivé vers les frontières Le ciel était sombre mais il ne pleuvait pas Entré les plus mauvais pistoleros Dans les plaines occidentales Il est tombé dedans avec ces desperadoes Des voleurs et des tueurs Suspendus à leurs selles Avec leurs fusils Venez vache vache yicky yicky oui A'come a'cow vache yicky yicky oui Le gamin en guenilles que personne ne voulait Resté seul à se promener en sauvage Il y a longtemps, qu'il a été abandonné Maintenant, il chevauche le diable Personne n'est enfant Venez a'cow vache yicky yicky oui A'come a'cow vache yicky yicky oui
    The ragged kid nobody wanted Left alone to ramble wild Long ago he was abandoned Nobody's child Never smiles and never chatters Never quarrels or complains Grown as hard as the Sierras And the Western Plains Come a'cow cow yicky yicky yea A'come a'cow cow yicky yicky yea Learned to swing a broken bottle Learned to use his fists and knife In the bar rooms and bordellos Of his life He drifted down towards the borders The sky was dark but it did not rain Came the meanest pistoleros In the Western Plains He fell in with these desperadoes Thieves and killers every one Prizes hanging from their saddles With their guns Come a'cow cow yicky yicky yea A'come a'cow cow yicky yicky yea The ragged kid nobody wanted Left alone to ramble wild Now he rides beside the Devil Nobody's child Come a'cow cow yicky yicky yea A'come a'cow cow yicky yicky yea
     album: "Down The Road Wherever" (2018)

    Trapper Man
    Back On The Dance Floor
    Nobody's Child
    Just A Boy Away From Home
    When You Leave
    Good On You Son
    My Bacon Roll
    Nobody Does That
    Drovers' Road
    One Song At A Time
    Floating Away
    Slow Learner
    Heavy Up
    Matchstick Man
    Rear View Mirror[Bonus Track]
    Pale Imitation[Bonus Track]
    Every Heart In The Room[Bonus Track]
    Don't Suck Me In[Bonus Track]
    Sky And Water[Bonus Track]
    Back In The Day
    Remerciements à : La Coccinelle  Wikipédia  Paroles.net  Public.Ados  Nostalgie  Parolesbox  Parole-Traduction  GreatSong  Lyrics
     Compteur de visiteurs en temps réel      Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  

     

       
      accueil  
    Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

     

       1949   Dirty Old Town      
    Tubes

     The Pogues

       

     

     

    Cette chanson fut écrite en référence à Salford, ville du Lancashire, en Angleterre, la ville où Ewan MacColl a été élevé. Lorsqu'il écrivit cette chanson, les autorités locales furent d'abord mécontentes que Salford y soit publiquement surnommée « sale vieille ville » (c'était pourtant un surnom connu de tous les Anglais). À la suite de nombreuses critiques, un passage fut modifié par l'auteur, ainsi la phrase « smelled a Spring on the Salford wind » devint « smelled a spring on the smoky wind ». La ville de Salford n'était donc plus citée dans la chanson. Lorsque The Spinners furent les premiers à populariser cette chanson, ils chantèrent la version originale désignant Salford. Rien de surprenant puisque le chanteur du groupe, Mick Groves, était lui-même de Salford. Au départ, ce titre ne fut composé que pour servir d'interlude dans un spectacle d'Ewan MacColl, donné en 1949 à Salford, spectacle intitulé Landscape with Chimneys (paysage avec des cheminées). Mais la montée de popularité que connaissait la musique folk à l'époque fit rapidement de Dirty Old Town un classique du genre.

    La chanson dresse un portrait acide du nord de l'Angleterre, région très industrielle, et amorce l'école littéraire des Angry Young Men, mouvement qui marqua la littérature anglaise des années 1950.

    Dirty Old Town ayant été surtout popularisée par The Dubliners et The Pogues, deux groupes de musique irlandaise internationalement connus, le grand public pense souvent qu'il s'agit d'une chanson traditionnelle irlandaise. En Irlande, beaucoup de gens pensent d'ailleurs que cette chanson se réfère à Dublin. Même en Angleterre, le grand public ignore souvent qu'elle fut écrite par un Anglais du Lancashire, d'origine écossaise de surcroît. Mais la magie de cette chanson fait qu'elle s'adapte finalement très bien à de nombreuses villes industrielles du Royaume-Uni, d'Europe en général ou encore des États-Unis.

       
    I met my love by the gas works wall J'ai rencontré mon amour près du mur de l'usine à gaz Dreamed a dream by the old canal J'ai fait un rêve près du vieux canal Kissed a girl by the factory wall Embrassé une fille près du mur de l'usine Dirty old town Vielle ville sale Dirty old town Vielle ville sale Clouds a drifting across the moon Les nuages défilent devant la lune Cats are prowling on their beat Les chats rôdent dans leur quartier Spring's a girl in the streets at night Le printemps est comme une fille dans les rues le soir Dirty old town Vielle ville sale Dirty old town Vielle ville sale Heard a siren from the docks J'ai entendu une sirène venant des docks Saw a train set the night on fire J'ai vu un train mettre le feu à la nuit Smelled the spring on the smokey wind J'ai senti le printemps dans la fumée portée par le vent Dirty old town Vielle ville sale Dirty old town Vielle ville sale I'm going to make a good sharp axe Je vais fabriquer une hache bien aiguisée Shining steel tempered in the fire L'acier brillant trempé dans le feu I'll chop you down like an old dead tree Je t'abattrai comme un vieil arbre mort Dirty old town Vielle ville sale Dirty old town Vielle ville sale
    I met my love by the gas works wall Dreamed a dream by the old canal Kissed my girl by the factory wall Dirty old town Dirty old town Clouds a drifting across the moon Cats a prowling on their beat Spring's a girl from the streets at night Dirty old town Dirty old town I heard a siren from the docks Saw a train set the night on fire Smelled the spring on the smoky wind Dirty old town Dirty old town I'm going to make me a good sharp axe Shining steel tempered in the fire Will chop you down like an old dead tree Dirty old town Dirty old town I met my love by the gas works wall Dreamed a dream by the old canal Kissed my girl by the factory wall Dirty old town Dirty old town Dirty old town Dirty old town
    Dirty Old Town
     Remerciements à : La Coccinelle  Wikipédia  Paroles.net  Public.Ados  Nostalgie  Parolesbox  Parole-Traduction
     Compteur de visiteurs en temps réel      Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  

     

       
      accueil  
    Yahoo! Pin It

    4 commentaires
  •  

     

       1964   You Never Can Tell      
    Tubes

     Bruce Springsteen

       

     

     

    You Never Can Tell - Single de Chuck Berry - extrait de l'album St. Louis to Liverpool
    Sortie 1964
    Enregistré Décembre 1957 — Août 1964 Chicago

    Durée 2:30  - Genre Rock 'n' roll  - Auteur Chuck Berry  - Compositeur Chuck Berry
    Producteur Leonard Chess et Phil Chess  - Label Chess Records

    You Never Can Tell (trad. : On ne sait jamais), parfois appelée C'est la vie, est une chanson de rock 'n' roll sortie en 1964, interprétée par Chuck Berry. Ce dernier l'a composée alors qu'il était en prison pour une affaire de mœurs.

    Sixième chanson de son album St. Louis to Liverpool, elle fut par la suite reprise par des artistes comme Bruce Springsteen, Bob Seger, Emmylou Harris, Chely Wright, John Prine, ainsi que par les groupes New Riders of the Purple Sage et Jerry García Band.

    Elle est également connue pour faire partie de la bande originale du film Pulp Fiction, réalisé par Quentin Tarantino et sorti en 1994. C'est leur danse sur cette chanson qui font remporter aux personnages de Vincent Vega et Mia Wallace (John Travolta et Uma Thurman) le concours de twist organisé par le restaurant du Jack Rabbit Slim's.

       
    C'était un mariage d'adolescent Et les personnes âgées leur souhaitaient bonne chance Vous pouvez voir que Pierre a fait Vraiment aimer la mademoiselle Et maintenant le jeune monsieur et madame Ont sonné la cloche de la chapelle "C'est la vie", disent les vieux Cela montre que vous ne pouvez jamais dire Ils ont meublé un appartement Avec une vente de deux pièces Roebuck Le refroidisseur était plein à craquer Dîners tv et soda au gingembre Mais quand Pierre a trouvé du travail Le peu d'argent qui a bien fonctionné "C'est la vie", disent les vieux Cela montre que vous ne pouvez jamais dire Ils avaient un phono hi-fi Boy, l'ont-ils laissé exploser Sept cent petits disques Tout le rock, le rythme et le jazz Mais quand le soleil s'est couché Le tempo rapide de la musique est tombé "C'est la vie", disent les vieux Cela montre que vous ne pouvez jamais dire
    It was a teenage wedding And the old folks wished them well You could see that Pierre did Truly love the mademoiselle And now the young monsieur and madame Have rung the chapel bell "C'est la vie", say the old folks It goes to show you never can tell They furnished off an apartment With a two room Roebuck sale The coolerator was crammed with Tv dinners and ginger ale But when Pierre found work The little money comin' worked out well "C'est la vie", say the old folks It goes to show you never can tell They had a hi-fi phono Boy, did they let it blast Seven hundred little records All rock, rhythm and jazz But when the sun went down The rapid tempo of the music fell "C'est la vie", say the old folks It goes to show you never can tell
    You Never Can Tell
     Remerciements à : La Coccinelle  Wikipédia  Paroles.net  Public.Ados  Nostalgie  Parolesbox  Parole-Traduction
     Compteur de visiteurs en temps réel      Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  

     

       
      accueil  
    Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  • Redirection vers le blog untrainpeutencacherunautre

    Le train jaune des gilets jaunes

     

    Le train jaune des gilets jaunes

     

    Yahoo! Pin It

    4 commentaires
  • Redirection vers le blog Trains Du Monde

    Le train jaune des gilets jaunes

    Redirection vers le blog Un Train Peut En Cacher Un Autre

    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

       1987   Asimbonanga      
    Tubes

    Savuka 

       

     

     

    Asimbonanga (« Nous ne l'avons pas vu ») est une chanson du groupe sud-africain Savuka, dirigé par Johnny Clegg et créée en 1987.

    Cette chanson, écrite et composée par Johnny Clegg, extraite de l’album Third World Child (1987), a propulsé ce groupe à la tête de l'actualité musicale des années 1980.

    Son texte, politiquement engagé — surtout pour l'Afrique du Sud de l'époque —, est dédié à Nelson Mandela, alors emprisonné sur l'île de Robben Island, au large du Cap, et y fait explicitement référence : (« Look across the Island into the Bay » (en français : « Regarde de l'autre côté de l'île dans la Baie »)2). Il cite aussi le nom de Steve Biko, Victoria Mxenge et Neil Aggett, tous trois militants de la lutte contre l’apartheid.

    Autre particularité de cette chanson, le titre est zoulou, le refrain est chanté dans cette langue et les couplets en anglais, acte particulièrement provocateur au temps de l'apartheid, surtout de la part d'un groupe multicolore, composé de Blancs et de Noirs. Le titre Asimbonanga fait référence au fait que personne ne sait à quoi ressemble Nelson Mandela, les photos de lui étant illégales.

    Elle connaît un important succès en France, se classant 2e du Top 50 pendant sept semaines consécutives3. Elle entre également dans les charts en Suisse et au Royaume-Uni, se classant respectivement 45e et 94e.

    Elle est reprise par le groupe Magic System en 2015 dans l'album Radio Afrika.

       
    Nous ne l'avons pas vu Nous n'avons pas vu Mandela A l'endroit où il est A l'endroit où on le retient prisonnier Oh, la mer est froide et le ciel est gris Regarde de l'autre coté de l'Ile dans la Baie Nous sommes tous des îles jusqu'à ce qu'arrive le jour Où nous traversons la mer de flammes (x2) Nous ne l'avons pas vu Nous n'avons pas vu Mandela A l'endroit où il est A l'endroit où on le retient prisonnier Un goéland s'envole de l'autre coté de la mer Je rêve que se taise le silence Qui a les mots pour faire tomber la distance Entre toi et moi ? Nous ne l'avons pas vu Nous n'avons pas vu Mandela A l'endroit où il est A l'endroit où on le retient prisonnier Steve Biko , Victoria Mxenge , Neil Aggett Nous ne l'avons pas vu(e) Nous n'avons pas vu notre frère (Nous n'avons pas vu notre soeur) A l'endroit où il (elle) est A l'endroit où il (elle) est mort(e) Hé, toi ! Hé toi ! Hé toi, et toi aussi ! Quand arriverons nous à destination ? (x4) Nous ne l'avons pas vu Nous n'avons pas vu Mandela A l'endroit où il est A l'endroit où on le retient prisonnier
    Asimbonanga (we have not seen him) Asimbonang' umandela thina (we have not seen mandela) Laph'ekhona (in the place where he is) Laph'ehleli khona (in the place where he is kept) Oh the sea is cold and the sky is grey Look across the island into the bay We are all islands till comes the day We cross the burning water Asimbonanga (we have not seen him) Asimbonang' umandela thina (we have not seen mandela) Laph'ekhona (in the place where he is) Laph'ehleli khona (in the place where he is kept) A seagull wings across the sea Broken silence is what I dream Who has the words to close the distance Between you and me Asimbonanga (we have not seen him) Asimbonang' umandela thina (we have not seen mandela) Laph'ekhona (in the place where he is) Laph'ehleli khona (in the place where he is kept) Steve biko, victoria mxenge Neil aggett Asimbonanga Asimbonang 'umfowethu thina (we have not seen our brother) Laph'ekhona (in the place where he is) Laph'wafela khona (in the place where he died) Hey wena (hey you!) Hey wena nawe (hey you and you as well) Siyofika nini la' siyakhona (when will we arrive at our destination)
     Remerciements à : La Coccinelle  Wikipédia  Paroles.net  Public.Ados  Nostalgie  Parolesbox  Parole-Traduction
     Compteur de visiteurs en temps réel      Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  

     

    Paroles   
      accueil  
    Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

    Le Crabe-Tambour 

      
    Catégorie Titre Auteur Edition Pages Dépôt Légal
    463 Roman Le Crabe-Tambour  
     
    Pierre Schoendoerrfer Grasset 328 1976
    Sous-titre
    Origine  
      83ème parution dans cette rubrique   Héritage  
    Le Crabe-Tambour  
     
    Wiki 

     

       
      accueil

     
    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •   L'Elysée   

     

      
    Catégorie Titre Auteur Edition Pages Dépôt Légal
    462 Histoire  L'Elysée   


     
    Claude Pasteur Le Grand Livre Du Mois 304 2002
    Sous-Titre    Origine  
    Histoire secrète et indiscrète des origines à nos jours  70ème parution dans cette rubrique   Brocante  
    L'Elysée L'Elysée
     Blog L'Illustration    
     

     

       
      accueil

    Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  

     

       1988   Tombé du ciel      
    Tubes

    Jacques Higelin

       

     

     

    Jacques Higelin est un auteur-compositeur-interprète et comédien français, né le 18 octobre 1940 à Brou-sur-Chantereine (Seine-et-Marne) et mort le 6 avril 2018 à Paris.

    Très tôt attiré par le monde du spectacle, il entame une carrière d'acteur puis se lance dans la chanson avec le soutien du producteur Jacques Canetti. Tout en gardant un contact régulier avec le théâtre, il obtient un succès grandissant au fil des années et s'impose durablement sur la scène musicale française des années 1970 et 1980. Il retrouve les faveurs du public à la fin des années 2000 et continue à enregistrer des albums ainsi qu'à se produire sur scène. Connu pour sa remarquable présence scénique, il occupe aussi parfois la scène médiatique à l'occasion de certaines prises de position politiques ou militantes, notamment aux côtés d'associations de soutien aux personnes défavorisées.

    Il est le père du chanteur Arthur H, du comédien Kên Higelin et de la chanteuse Izïa Higelin. Il est proche d'Areski Belkacem ainsi que de Brigitte Fontaine avec qui il collabore à partir du milieu des années 1960.

       
    ♥ Tombé du ciel à travers les nuages Quel heureux présage pour un aiguilleur du ciel Tombé du lit fauché en plein rêve Frappé par le glaive de la sonnerie du réveil Tombé dans l'oreille d'un sourd Qui venait de tomber en amour la veille D'une hôtesse de l'air fidèle Tombée du haut d'la passerelle Dans les bras d'un bagagiste un peu volage Ancien tueur à gages Comment peut-on tomber plus mal? Tombé du ciel rebel aux louanges Chassé par les anges du paradis originel Tombé d'sommeil, perdu connaissance Retombé en enfance au pied du grand sapin de Noël Voilé de mystère sous mon regard ébloui Par la naissance d'une étoile dans le désert Tombée comme un météore dans les poches de Balthazar Gaspard ou Melchior, les trois fameux rois mages Trafiquants d'import export Tombés d'en haut comme les petites gouttes d'eau Que j'entends tomber dehors par la f'nêtre Quand je m'endors le cœur en fête Poseur de girouettes Du haut du clocher, donne à ma voix La direction par où le vent fredonne ma chanson Tombé sur un jour de chance Tombé à la fleur de l'âge dans l'oubli, solo! C'est fou c'qu'on peut voir tomber Quand on traîne sur le pavé les yeux en l'air La semelle battant la poussière On voit tomber des balcons Des mégots, des pots d'fleurs Des chanteurs de charme Des jeunes filles en larmes Et des alpinistes amateurs Tombés d'en haut comme les petites gouttes d'eau Que j'entends tomber dehors par la f'nêtre Quand je m'endors le cœur en fête Poseur de girouettes Du haut du clocher donne à ma voix La direction par où le vent fredonne ma chanson Tombé sur un jour de chance Tombé par inadvertance amoureux Tombé à terre pour la fille qu'on aime Se relever indemne et retomber amoureux Tombé sur toi, tombé en pâmoison Avalé la ciguë, goûté le poison qui tue L'amour L'amour encore et toujours ♥

    Tombé du ciel

     Remerciements à : La Coccinelle  Wikipédia  Paroles.net  Public.Ados  Nostalgie  Parolesbox  Parole-Traduction
     Compteur de visiteurs en temps réel      Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  

     

       
      accueil  
    Yahoo! Pin It

    3 commentaires
  • Les violettes des tranchées

      
    Catégorie Titre Auteur Edition Pages Dépôt Légal
     461 Récit   Les violettes des tranchées  Etienne Tanty Editions Italiques 606 2002
    Collection    Origine  
      28ème parution dans cette rubrique  Brocante  

     

     

       
      accueil

     
    Yahoo! Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique