•  

     

       1988   Twist in My Sobriety      
    Tubes

    Tanita Tikaram

       

     

     

    «Twist in My Sobriety» est une chanson écrite, composée et interprétée par Tanita Tikaram. Paru en 1988 comme second single de son premier album Ancient Heart, elle s'est classée dans le Top 10 de nombreux pays européens, particulièrement en Autriche et en Allemagne. La chanson a eu un succès relatif aux États-Unis et en Australie.
    En 1996, une version remixée est parue en single.
    En 2001, la chanson est apparue dans le film Bandits.
    La phrase d'ouverture de la chanson, « All God's children need travelling shoes », est le titre d'un livre de la poétesse Maya Angelou.

       
    Tous les enfants de Dieu ont besoin de chaussures de voyage Conduisez vos problèmes à partir d'ici Toutes les bonnes personnes lisent de bons livres Maintenant, votre conscience est claire (x2) Le matin, quand j'essaye le front Essuyez les milles loin J'aime penser que je peux être tellement voulu Et ne jamais faire ce que vous dites (x2) Regardez mes yeux ne sont que des hologrammes Regarde ton amour s'est attiré de mes mains De mes mains, vous savez que vous ne serez jamais Plus que de la torche dans ma sobriété (x3) Nous avons juste fait un petit tarte Pour le plaisir que les gens ont de nuit Tard dans la nuit n'ont pas besoin d'hostilité Le sourire timide et pause pour libérer Je ne me soucie pas de leurs différentes pensées Différentes pensées sont bonnes pour moi Armes et chastes et entières Tous les enfants de Dieu ont pris leur part Regardez mes yeux ne sont que des hologrammes Regarde ton amour s'est attiré de mes mains De mes mains, vous savez que vous ne serez jamais Plus que de la torche dans ma sobriété (x3) Une tasse de thé prend le temps de penser oui Le temps de risquer une vie, une vie, une vie Doux et beau doux et porcin Vous parlez jusqu'à ce que vous avez vu la lumière Pig jusqu'à ce que vous ayez vu la lumière La moitié des gens lisent les journaux Lisez-les bien et bien Des personnes assez nerveuses Les gens doivent vendre Nouvelles que vous devez vendre Regardez mes yeux ne sont que des hologrammes Regarde ton amour s'est attiré de mes mains De mes mains, vous savez que vous ne serez jamais Plus que de la torche dans ma sobriété (x3) En savoir plus sur https://www.paroles.net/tanita-tikaram/paroles-twist-in-my-sobriety#O3PfGQLqMycghpvb.99
    All God's children need travelling shoes Drive your problems from here All good people read good books Now your conscience is clear (x2) In the morning when I wipe my brow Wipe the miles away I like to think I can be so willed And never do what you say (x2) Look my eyes are just holograms Look your love has drawn red from my hands From my hands you know you'll never be More than twist in my sobriety (x3) We just poked a little pie For the fun that people have at night Late at night don't need hostility The timid smile and pause to free I don't care about their different thoughts Different thoughts are good for me Up in arms and chaste and whole All God's children took their toll Look my eyes are just holograms Look your love has drawn red from my hands From my hands you know you'll never be More than twist in my sobriety (x3) Cup of tea take time to think yeah Time to risk a life a life a life Sweet and handsome soft and porky You pig out 'til you've seen the light Pig out 'til you've seen the light Half the people read the papers Read them good and well Pretty people nervous people People have got to sell News you have to sell Look my eyes are just holograms Look your love has drawn red from my hands From my hands you know you'll never be More than twist in my sobriety (x3) En savoir plus sur https://www.paroles.net/tanita-tikaram/paroles-twist-in-my-sobriety#O3PfGQLqMycghpvb.99
    Twist in My Sobriety
    Tanita Tikaram (née le 12 août 1969) est une chanteuse pop, rock, folk, folk rock et country britannique, connue pour les titres Twist in My Sobriety et Good Tradition, issus de son premier album, Ancient Heart. Ce premier album lui a permis de se faire connaître dans le monde entier.
    Naissance 12 août 1969 (47 ans)
    MünsterAllemagne
    Activité principale Chanteuse
    Instruments Guitare
    Site officiel www.tanita-tikaram.com
     Remerciements à : La Coccinelle  Wikipédia  Paroles.net  Public.Ados  Nostalgie  Parolesbox  Parole-Traduction
     Compteur de visiteurs en temps réel      Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  

     

       
      accueil  
    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

       1968   I Started A Joke      
    Bee Gees

    Bee Gees 

       

     

     

    "I Started a Joke" est une chanson des Bee Gees de leur album 1968 Idea, qui a été publié comme un seul en Décembre de cette année. Il n'a pas été publié comme un seul au Royaume-Uni, où les acheteurs qui ne pouvaient pas se permettre de l'album ont dû se contenter d'une version Polydor par Heath Hampstead. Ceci est le dernier single de Vince Melouney avec les Bee Gees à présenter son travail de guitare comme il a quitté le groupe au début de Décembre après cette chanson a été publié comme un seul.  B-côté de la chanson était "Kilburn Towers", sauf en France, où "Swan Song" a été utilisé. "I Started a Joke" a été écrit par Barry, Robin et Maurice Gibb, et produit par les Bee Gees avec Robert Stigwood.

    Nous retrouver sur  Mark Knopfler

       
    J'entamai une farce, qui fit le monde entier pleurer, mais je ne comprenais pas que je m'avais joué un tour, oh non. Je commençai à pleurer, qui fit le monde entier rire, oh, si je comprenais que je m'avais joué un tour. Je regardai les cieux, couvrant mes yeux avec les mains, et je tombai du lit, heurtant ma tête aux choses que j'avais dites. Jusqu’enfin je mourus, et le monde entier commença à vivre, oh, si je comprenais que je m'avais joué un tour. Je regardai les cieux, couvrant mes yeux avec les mains, et je tombai du lit, heurtant ma tête aux choses que j'avais dites. Jusqu’enfin je mourus, et le monde entier commença à vivre, oh, si je comprenais que je m'avais joué un tour.
    I started a joke, which started the whole world crying, but I didn't see that the joke was on me, oh no. I started to cry, which started the whole world laughing, oh, if I'd only seen that the joke was on me. I looked at the skies, running my hands over my eyes, and I fell out of bed, hurting my head from things that I'd said. Til I finally died, which started the whole world living, oh, if I'd only seen that the joke was on me. I looked at the skies, running my hands over my eyes, and I fell out of bed, hurting my head from things that I'd said. 'Til I finally died, which started the whole world living, oh, if I'd only seen that the joke was one me.
     Album : Idea

    All songs written by Barry, Robin and Maurice Gibb, except "Such a Shame", written and composed by Vince Melouney.

    Side one
    No.TitleLead vocal(s)Length
    1. "Let There Be Love"   Barry, Robin and Maurice 3:28
    2. "Kitty Can"   Barry and Maurice 2:31
    3. "In the Summer of His Years"   Robin 3:05
    4. "Indian Gin and Whisky Dry"   Robin 1:55
    5. "Down to Earth"   Robin 2:28
    6. "Such a Shame"   Vince 2:28
    Side two
    No.TitleLead vocal(s)Length
    1. "Idea"   Barry, Robin and Maurice 2:51
    2. "When the Swallows Fly"   Barry 2:22
    3. "I Have Decided to Join the Airforce"   Maurice,Robin And Barry 2:06
    4. "I Started a Joke"   Robin 3:03
    5. "Kilburn Towers"   Barry 2:14
    6. "Swan Song"   Barry 2:55
     Remerciements à : La Coccinelle  Wikipédia  Paroles.net  Public.Ados  Nostalgie  Parolesbox  Parole-Traduction
     Compteur de visiteurs en temps réel      Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  

     

       
      accueil  
    Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  

     

      2010    Western Musik      
    Western Western Musik
       

     

     

    La «Western Musik» est une forme de musique country composée  par les personnes qui se sont installées et travaillées dans l'Ouest américain et dans l'Ouest canadien. Directement liée musicalement aux vieilles ballades folkloriques anglaises, écossaises et irlandaises, la musique occidentale célèbre la vie du cow-boy dans les plages ouvertes et les prairies de l'Amérique du Nord de l'Ouest. La musique folklorique mexicaine du sud-ouest américain a également influencé le développement de ce genre. La «Western Musik» partage des racines similaires avec la musique des Appalaches (également appelée hillbilly music), qui s'est développée en Appalachie séparément, mais parallèlement au genre musical occidental. L'industrie de la musique du milieu du 20ème siècle a regroupé les deux genres sous la bannière de la musique country et occidentale, plus tard, s'est amalgamée dans le nom moderne, la musique country.

       
    Western Musik
     Remerciements à : La Coccinelle  Wikipédia  Paroles.net  Public.Ados  Nostalgie  Parolesbox  Parole-Traduction
     Compteur de visiteurs en temps réel      Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  

     

       
      accueil  

     

    Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  

     

       1967   Messe Pour Le Temps Présent       
    Tubes

    Pierre Henry

       

     

     

    Pierre Henry est un compositeur français de musique électroacoustique né le 9 décembre 1927 à Paris et mort le 5 juillet 2017 dans la même ville.
    Il est considéré comme l'un des pères de la musique électroacoustique. Il est connu du grand public pour le morceau Psyché Rock de la suite de danses Messe pour le temps présent. Ce morceau, plus accessible au grand public de par sa partie instrumentale rock, n'est toutefois pas forcément représentatif de son œuvre musicale, ou de son approche musicale en général.

    Retrouvez-nous sur  Mark Knopfler

       

     

     Remerciements à : La Coccinelle  Wikipédia  Paroles.net  Public.Ados  Nostalgie  Parolesbox  Parole-Traduction
     Compteur de visiteurs en temps réel      Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  

     

       
      accueil  
    Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

     

      1983   Merry Christmas Mr. Lawrence      
     Film

    Ryūichi Sakamoto

       
    Nagisa Ōshima

    Furyo, Senjō no Merry Christmas (戦場のメリークリスマス, Senjō no merī kurisumasu?) au JaponMerry Christmas Mr. Lawrence (littéralement, « Joyeux Noël M. Laurence ») dans certains pays, est un film dramatique anglo-japonais coécrit et réalisé par Nagisa Ōshima, sorti en 1983. « Furyo » (俘虜?) correspond au nom donné aux prisonniers de guerre par les soldats japonais.

    Le scénario, écrit par Nagisa Ōshima et Paul Mayersberg, se base sur deux livres autobiographiques de l'expérience durant la Seconde Guerre mondialede Laurens van der Post : The Seed and the Sower (1963 ; littéralement : Le grain et le semeur) et The Night of the New Moon (1970 ; littéralement : La nuit de la nouvelle lune). Ryūichi Sakamoto a écrit la musique et les paroles du thème principal de la bande-originale, « Forbidden Colours » featuring David Sylvian (littéralement : « Couleurs interdites » avec la participation de David Sylvian), qui est devenu un succès mondial dans plusieurs pays.

    Le film est sélectionné en compétition officielle au Festival de Cannes 1983. La musique de Sakamoto gagne le BAFTA de la meilleure musique de film.

    Retrouvez-nous sur  Mark Knopfler

       
     Synopsis
    Le film raconte les relations interpersonnelles et les différences culturelles entre quatre hommes dans un camp de prisonniers japonais à Java durant la Seconde Guerre mondiale en 1942. Les personnages sont le major Jack Celliers (David Bowie), un prisonnier rebelle tourmenté par un secret coupable de jeunesse, le capitaine Yonoi (Ryūichi Sakamoto), le jeune commandant du camp entièrement dévoué à son pays, le lieutenant colonel John Lawrence (Tom Conti), un officier britannique qui a vécu au Japon et parle couramment le japonais, et le sergent Hara (Takeshi Kitano), qui semble être une brute mais qui possède encore un peu d'humanité et entretient une relation privilégiée et amicale avec Lawrence, rendue délicate du fait des conditions de guerre.
    Dans ce camp s'entassent plusieurs centaines de soldats anglais, australiens, néo-zélandais et néerlandais. Ils sont des furyo (terme japonais pour « prisonnier de guerre »).
    Intransigeant, le capitaine Yonoi impose à tous une discipline de fer. Respectant les codes du samouraï, il méprise les prisonniers qui préfèrent la captivité au suicide à l'inverse de la culture japonaise. La tension entre les deux communautés s'accentue avec l'arrivée d'un nouveau prisonnier britannique, le major Jack Celliers. Ce dernier est transféré depuis Jakarta, où il a été condamné pour avoir atterri en parachute puis attaqué un convoi japonais avec l'aide de guerilleros locaux. Il refuse de se soumettre et se moque continuellement de Yonoi ; s'engage alors une guerre psychologique entre eux pour avoir l'ascendant. Le comportement rebelle de Celliers entraîne un sentiment d'admiration de la part de Yonoi.
    Un des axes du film est la relation ambiguë entre ces deux hommes pris au piège de la guerre, dans un lieu clos, le camp, propre à l'éclosion de tout sentiment.
    Comme Celliers, Yonoi est aussi tourmenté par un sentiment de culpabilité. Il était auparavant en poste en Mandchourie et il a été incapable de se rendre à Tokyo avec ses camarades officiers, les « Jeunes Officiers du Levant », pour le coup d'état militaire du 26 février 1936. Comme le coup d'état échoue, les officiers rebelles sont exécutés. Yonoi regrette de ne pas avoir partagé ce sacrifice patriotique. Jack Celliers, quant à lui, a trahi son plus jeune frère, bossu, lorsqu'ils étaient au lycée et que ce dernier s'était fait bizuter. Il est plein de remords et en fait la confession à Lawrence. Yonoi sent en Celliers un alter-ego et veut remplacer le commandant du camp de prisonniers des britanniques, le group captain Hicksley, par Celliers comme porte-parole des prisonniers.
    Yonoi demande à Hicksley le nombre d'experts en armes parmi les prisonniers. Ce dernier refuse de le lui fournir. À la suite d'une altercation après que les prisonniers se sont vu imposer d'assister au suicide d'un garde Coréen (qui a violé un jeune prisonnier), Yonoi inflige aux prisonniers deux jours de jeûne. Celliers arrive à passer clandestinement des gâteaux de maïs. Il se fait prendre. Parallèlement, Yonoi accuse Celliers et Lawrence d'avoir amené une radio portative camouflée dans une gourde à l'intérieur du camp pour communiquer avec les alliés. Ils sont mis à l'isolement et maltraités.
    Mais le jour de Noël, le sergent Hara, ivre de saké et jouant le Père Noël, convoque Lawrence et Celliers pour leur annoncer leur libération car un autre prisonnier s'est dénoncé. Ce faisant il fait preuve d'humanité. Alors que les prisonniers libérés sortent de la salle, Hara, qui ne parle que japonais, leur dit pour la première fois en anglais : « Joyeux Noël, Lawrence ! »
    Yonoi, demandant toujours le nombre d'experts en armes parmi les prisonniers, se heurte encore au refus du group capitain Hicksley. Yonoi décide de le punir en voulant le décapiter. À ce moment, Celliers décide d'intervenir, approche du capitaine Yonoi et l'embrasse sur les deux joues. Yonoi, déstabilisé, veut frapper Celliers mais, pris par ses sentiments envers l'Anglais, n'y arrive pas et s'évanouit devant ce déshonneur public.
    À la suite de cet incident, la direction du camp est transférée à un autre capitaine, beaucoup plus dur. Celui-ci décide d'enterrer Celliers vivant, debout avec juste la tête qui dépasse sous un soleil de plomb. La nuit suivante, Yonoi se glisse en cachette sur le lieu du supplice et coupe une mèche de cheveux de Celliers comme souvenir. Il s'en va et Celliers meurt peu de temps après.
    Quatre ans plus tard, en 1946, à la fin de la guerre, Lawrence rend visite à Hara qui est devenu prisonnier de guerre des forces alliés. Hara a appris l'anglais durant sa captivité et apprend à Lawrence qu'il va être exécuté la nuit suivante pour crime de guerre. Lawrence lui apprend que Yonoi lui a donné la mèche de cheveux de Celliers afin qu'il l'amène dans son village natal au Japon pour la déposer sur son autel mortuaire. On apprend que Yonoi est mort exécuté juste avant la fin de la guerre. Hara évoque le jour de Noël où il a libéré Lawrence et Celliers, les deux s'en amusent beaucoup. Ils se disent adieu, sachant qu'ils ne se reverront pas. En quittant la pièce, Hara interpelle Lawrence en lui disant : « Joyeux Noël, Joyeux Noël, M. Lawrence » (« Merry Christmas! Merry Christmas, Mr Lawrence » qui deviendra le titre du film à l'international).

     

     
    Remerciements à : La Coccinelle  Wikipédia  Paroles.net  Public.Ados  Nostalgie  Parolesbox  Parole-Traduction  GreatSong  Lyrics
     Compteur de visiteurs en temps réel      Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  

     

       
      accueil  

     

    Yahoo! Pin It

    4 commentaires
  •  

     

       2012   Sweet Home Chicago      
    The Blues Brothers 

    Obama, BB King, Buddy Guy, Mick Jagger, Jeff Beck

       
     

    22 février 2012
    Hier soir, le président Obama et la Première Dame Michelle Obama a accueilli un groupe incroyable d'artistes pour une nuit de musique blues, dans le cadre du PBS "In Performance à la Maison Blanche" . Après un peu d'encouragement du légendaire B.B. King, le Président a pris le micro de Mick Jagger, et a chanté quelques lignes de "Sweet Home Chicago." 

     

       
    Allez Oh bébé ne vous veux pas aller Allez Oh bébé ne vous veux pas aller Retour à ce même vieux lieu Sweet home Chicago Allez Bébé ne vous veux pas aller Cacher Hey Bébé ne vous veux pas aller Retour à ce même vieux lieu Oh sweet home Chicago Eh bien, l'un et un font deux Six et deux est de huit Venez sur le bébé ne ya pas me faire fin Cacher Hey Bébé ne vous veux pas aller Retour à ce même vieux lieu Sweet home Chicago Allez Bébé ne vous veux pas aller Retour à ce même vieux lieu Sweet home Chicago Six et trois est neuf Neuf et neuf à dix-huit Regarde par là frère bébé et voir ce que je l'ai vu Hidehey Bébé ne vous veux pas aller Retour à ce même vieux lieu Sweet home Chicago Oh allez Bébé ne vous veux pas aller Allez Bébé ne vous veux pas aller Retour à ce même vieux lieu Sweet home Chicago
    "Sweet Home Chicago" Come on Oh baby don't you wanna go Come on Oh baby don't you wanna go Back to that same old place Sweet home Chicago Come on Baby don't you wanna go Hidehey Baby don't you wanna go Back to that same old place Oh sweet home Chicago Well, one and one is two Six and two is eight Come on baby don't ya make me late Hidehey Baby don't you wanna go Back to that same old place Sweet home Chicago Come on Baby don't you wanna go Back to that same old place Sweet home Chicago Six and three is nine Nine and nine is eighteen Look there brother baby and see what I've seen Hidehey Baby don't you wanna go Back to that same old place Sweet home Chicago Oh come on Baby don't you wanna go Come on Baby don't you wanna go Back to that same old place Sweet home Chicago .

     

     Remerciements à : La Coccinelle  Wikipédia  Paroles.net  Public.Ados  Nostalgie  Parolesbox  Parole-Traduction
     Compteur de visiteurs en temps réel      Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  

     

       
      accueil  
    Yahoo! Pin It

    6 commentaires
  •  

     

       2013   Mare mare      
    Tubes

    Luciano Angeleri

      Guillo 

     

     

    Luciano Angeleri avait un certain succès dans les années 70 avec la chanson LUI ET IL. Peintre, Chanteur-compositeur, sculpteur, fabricant de bijoux et ... Restaurateur à Biella. 
    La vidéo  le montre seulement en tant que guitariste.

       

     

     Remerciements à : La Coccinelle  Wikipédia  Paroles.net  Public.Ados  Nostalgie  Parolesbox  Parole-Traduction
     Compteur de visiteurs en temps réel      Modèle  Photos  Création & Techniques  Photos  

     

       
      accueil  
    Yahoo! Pin It

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique