• «Merles & échalotes»

     

         Journal Ordinaire D'Un Jardinier Ordinaire

           

    «Merles & échalotes»

    Bonjour

    Temps gris et toujours glacial ce matin. Pas une goutte de pluie depuis vingt jours. Hier moins deux degrés au thermomètre et temps gris toute la journée. On travaille au jardin pour rattraper le retard pris pendant ces mois très humides. Dans les serres on continue les semis et les repiquages. Comme le soleil est très peu présent, la température dans les serres est très faible. Il est nécessaire de maintenir le chauffage dans les bacs de multiplication.J'avais commandé quelques paquets de graines chez Baumaux, il y a quelques semaines. Mais le confinement général a du mettre cette requête en sommeil. Donc on sèmera l'année prochaine. Pour l'instant il s'agit de planter les bulbes; pas les bulbes de tulipe, bien sur. Mais les échalotes et autres oignons. La culture de l'échalote est très rentable sur le plant financier. Un bulbe planté pouvant redonner dix nouveaux bulbes. Sur les étals, l'échalote est un condiment assez onéreux. Souvent la qualité de ces légumes cultivés aux antipodes, laisse à désirer. L'échalote ne demande pas vraiment de fumure, mais se contente des restes d'engrais des autres légumes.Si l'année est trop humide on la cultive sur une petite butte. Mais comme les printemps sont frappés régulièrement de sécheresses et de canicules, j'enterre assez profondément les bulbes à la plantation. Le sommet du bulbe étant dissimulé, cela évite que certains ravageurs viennent retourner la plantation. Cela se passant le plus souvent pendant la nuit, les merles et les vers de terre sont soupçonnés de ces travaux de terrassement; ainsi que certains mulots et autres souriceaux. Je sais que les merles sont capables de retourner un semis en barquette dans les serres, avec l'espoir de déterrer quelques vers de terre imprudents Dans les plate-bandes se sont souvent les mêmes persifleurs au plumage noir qui déplacent les copeaux déposés sur le sol en guise de décoration.
    Si tout se passe bien, la récolte de ces bulbes intervient fin juillet. On essaiera de planter plus de bulbes qu'il ne faut pour les besoins en cuisine. L'échalote ordinaire, contrairement à la grise, peut se conserver jusqu'en juin de l'année suivante. On peut replanter cet excédent en avril, sans avoir besoin de racheter de nouveaux bulbes en jardinerie.

    Bonne journée        

     

       Les carnets de Jules Hostouley 

     

         

    En bas de cet article, cette petite flèche bleue pour ouvrir le sommaire d'une rubrique

     

     
    Bonjour   Bonjour    Le jardin de l'Echassière
    Bonjour Bonjour    
    Bonjour Bonjour 2 avril 2020 : Minima  -2° - Maxima 10° -Couvert -  
               
        Dernière mise à jour  Vendredi 3 avril 2020 9 :25
          Le pluviomètre du mois :  0 mm
                     Photos  Création & Techniques   Photos   Photos   Modèle
       

     

     

    bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     
    « Repiquage du 29 mars 2020«Aux p'tits oignons» »
    Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 3 Avril à 09:51

    Bonjour

     

    j’ai vu un documentaire sur la télé anglaise sur la différence entre les animaux sauvages et les domestiiques

    les sauvages betes sont très douées pour survivre

    et denicher leurs besoins, a savoir soulever la pierraille, retourner un terrain ou ils peuvent trouver leur pitance

    les domestiques animaux ont moins de mal a avoir leurs besoins

    et ils ne savent pas se débrouiller devant une terre a retourner pour y denicher des aliments

    ou ils ne savent pas soulever un carton par exemple ou en dessous il y aurait un morceau a manger

     

    voila mon cours de biologie en complément de ton article sur ces merles et animaux qui la nuit s'amusent en terrain jardinier eh eh eh

      • Samedi 4 Avril à 08:55

        Bonjour

        Merci pour ce petit article.

        Le débat est toujours ouvert parmi les jardiniers..

        qui retourne nos échalotes ?

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :