• Bonjour

  •  

         Journal Ordinaire D'Un Jardinier Ordinaire

           

    Bonjour
    Dimanche 10 septembre, c'est bientôt. C'est la 12ème édition de la Fête de la tomate et des légumes anciens organisée par l'association Des Paysages, des Jardins et des Hommes ce dimanche 10 septembre de 10h à 18h à Haverskerque... Une fête magnifique qui met bien en valeur la tomate, sous ses nombreux aspects. On peut y rencontrer les grands spécialistes de la tomate sur Internet. Le site «TOMODORI» y est présent chaque année. Un site que tous les amoureux de la tomate, connaissent. On y retrouve «Les Jardins De Pomone»; encore des amoureux de la nature et du jardinage.

    Haverskerque  est une commune de France située dans le département du Nord, dans la nouvelle  région des Hauts-de-France.  Haverskerque est une commune en Flandre française prés de l'Artois. Cela nous met à près de 250km de cette commune et nous ne pourront, malheureusement pas nous y rendre; d'autres occupations, nous retenant ce jour-là. Cette fête ne se limite pas à la culture de la tomate et présente la plupart des légumes que nos jardins connaissent bien.
    Donc l'Association «Des paysages, des jardins et des hommes» qui est présente ce jour-là, présente tout au long de l'année ces activités :
    Échanger graines, semis, plantes et boutures
    Conseiller lors de l’aménagement d’un terrain
    Partager les « trucs et astuces » du jardinage
    Transmettre des informations techniques (plantation, taille, bouturage, soins etc.)
    Initier le jardinier débutant (stage de greffe, taille, etc.)
    Suggérer le type de plantation à envisager en fonction de votre terrain
    Découvrir les jardins des adhérents qui le souhaitent
    Visiter les jardins remarquables
    Assister à des conférences faites par des professionnels
    Bénéficier d’une formation pratique lors de la conception d’espaces verts publics
    Obtenir des tarifs préférentiels chez les pépiniéristes, organiser des commandes groupées 
    Échanger nos bonnes adresses
    Mettre à disposition des livres achetés par l’association
    Initier à l'apiculture, l'art floral
    Proposer des cours de jardinage enfants.

    Donc rendez-vous dimanche 10 septembre à Haverskerque.

     

    Â demain

    Les carnets de Jules Hostouley

     

         

    En bas de cet article, cette petite flêche bleue pour ouvrir le sommaire d'une rubrique

     
    Bonjour   Bonjour    Le jardin de l'Echassière
    Bonjour Bonjour Si vous passez votre souris sur les petites flêches
    Celles-ci vous inviteront à voyager sur le blog
     
    Bonjour Bonjour Ci-dessous les derniers articles publiés sur le blog Récolte de tomates du 16 août 2017 
    USSR  Mark Knopfler   Une drôle de posture  Récolte du 12 août  2017  Récolte de légumes du 16 août 2017 
    Pecotee  L'automne du mois d'août Dernière mise à jour  Dimanche 20 août 06:02
     
          Le pluviomètre du mois :  55 mm
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques   Photos   Photos

     

       
     

     

     

    bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     

    votre commentaire
  •  

         Journal Ordinaire D'Un Jardinier Ordinaire

           

    Bonjour

    Beaucoup de pluie hier matin. On ne va pas s'en plaindre. Toute la végétation reverdit et s'accroit à toute vitesse. On dirait même qu'elle rattrape le temps perdu. Mais le temps perdu ne se rattrape jamais, c'est bien connu. Hier, livraison d'un gros ballot de paille. Environ 300Kg; destiné au poulailler et au paillage de certaines planches. Cette année, je n'ai jamais eu besoin d'arroser les planches de courgettes. Elles sont constituées de multiples couches de paille, de feuilles et de fumier. Au poulailler les pondeuses passent leur temps à remuer et à gratter dans cette paille fraîche. Â la recherche d'un grain perdu ou d'un minuscule ver de terreau, passant par là et n'ayant rien demandé à personne, le malheureux. Les poules doivent toujours faire de l'exercice, cela est bénéfique pour leur organisme. En parlant de la santé des poules, le scandale des œufs contaminés trouve son origine dans l'infestation des poulaillers par ces fameux poux rouges. Tous les élevages, tous les poulaillers hébergent ces poux rouges. Rouges du sang des pondeuses, qui se font piquer pendant la nuit, sur leurs perchoirs. Pour remédier partiellement à ce fléau, je change tous les 2 ou 3 jours les 2 barres de perchoir pour les remplacer par de nouvelles barres indemnes de ces parasites. Comme les vampires, ces êtres indésirables craignent la lumière du jour et finissent par trépasser sous l'ardeur des rayons du soleil. De plus les poules les repèrent et picorent rapidement ces insectes ivres de sang. Certains pensent que la tanaisie les repousse hors du poulailler. D'autres espèrent s'en débarrasser en brûlant carrément le poulailler; mais ces bestioles reviennent toujours. On peut distribuer un insecticide spécifique dans les locaux affectés aux volailles, mais on voit ce qu'il en advient sur la santé des consommateurs.

     

    Â demain

    Les carnets de Jules Hostouley

     

         

    En bas de cet article, cette petite flêche bleue pour ouvrir le sommaire d'une rubrique

     
    Bonjour   Bonjour    Le jardin de l'Echassière
    Bonjour Bonjour Si vous passez votre souris sur les petites flêches
    Celles-ci vous inviteront à voyager sur le blog
     
    Bonjour Bonjour Ci-dessous les derniers articles publiés sur le blog Récolte de tomates du 16 août 2017 
    USSR  Mark Knopfler   Une drôle de posture  Récolte du 12 août  2017  Récolte de légumes du 16 août 2017 
    Pecotee  L'automne du mois d'août Dernière mise à jour  Samedi 19 août 05:47
     
          Le pluviomètre du mois :  55 mm
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques   Photos   Photos

     

       
     

     

    bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     

    votre commentaire
  •  

         Journal Ordinaire D'Un Jardinier Ordinaire

           

    Bonjour

    Après cette affaire d'œufs contaminés, on peut, une fois de plus, observer que nos concitoyens ont besoin, de plus en plus, de se nourrir avec des produits plus sains et à l'abri de ce genre de péripéties. Même si certains consommateurs sont encore amoureux des légumes les plus gros et des fruits les plus beaux, l'ensemble des amateurs d'aliments plus naturels s'accroit au fil de tous ces scandales développés par une industrialisation agro-alimentaire poussée dans ses retranchements, au nom du moins cher que moins cher. Sur les étals des supermarchés, on peut constater l'offre grandissante de variétés de tomates à l'aspect un peu tourmenté et aux couleurs variées.  Car cultivant encore près de 120 variétés différentes de tomates, je pense pouvoir émettre quelque avis sur le sujet.
    Tout d'abord les producteurs des ces variétés dites anciennes et traditionnelles, ne nous ont pas attendu, pour modifier leurs techniques de culture. Sachant très bien que la qualité de la tomate cultivée industriellement était de plus en plus décriée. Le reproche que l'on fit, à une certaine époque, à toutes ces anciennes variétés, c'est qu'elles ne voyageaient pas très bien. Du coup les obtenteurs de nouvelles variétés, ont développé des hybrides qui se conservaient plus longtemps. Dans le même temps, comme le commerce était amateur de variétés très policées, très propres sur elles, bien rouges, bien grosses et bien calibrées, ces obtenteurs ont du laisser de coté les critères du gout de la tomate. La sélection d'une nouvelle variété est très longue, très aléatoire et très  compliquée. On ne peut pas agir sur tous les paramètres en même temps. Il n'y a pas de variétés parfaites. Seule la science actuelle permet ce genre de performance et cela s'appelle, alors, de la manipulation génétique (OGM). Procédé qui ne permet pas de connaitre les développements futurs et les vicissitudes de la nouvelle variété. Et surtout procédé qui va entrer en interaction avec les autres organismes du monde végétal. Avec toutes les conséquences imprévisibles que cela comporte. C'est pourquoi les OGM demeurent très suspects auprès des consommateurs et aussi des autorités. Sauf dans certains pays; les États Unis, par exemple.

    Â demain

    Les carnets de Jules Hostouley

     

         

    En bas de cet article, cette petite flêche bleue pour ouvrir le sommaire d'une rubrique

     
    Bonjour   Bonjour    Le jardin de l'Echassière
    Bonjour Bonjour Si vous passez votre souris sur les petites flêches
    Celles-ci vous inviteront à voyager sur le blog
     
    Bonjour Bonjour Ci-dessous les derniers articles publiés sur le blog Récolte de tomates du 16 août 2017 
    USSR  Mark Knopfler   Une drôle de posture  Récolte du 12 août  2017  Récolte de légumes du 16 août 2017 
    Une passiflore s'évade  L'automne du mois d'août Dernière mise à jour  Vendredi 18 août 05:20
     
          Le pluviomètre du mois :  41 mm
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques   Photos   Photos

     

       
     

     

    bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     

    2 commentaires
  •  

         Journal Ordinaire D'Un Jardinier Ordinaire

           

    Bonjour

    Chacun l'aura remarqué, la Télévision s'est mise en vacances. Le nombre de rediffusions est immense. La France qui gagne étant en vacances, l'autre France, celle des perdants, celle des pauvres, peut se contenter de ces programmes surgelés sortis, tout droit du «congélo» du service public. Certains vous diront : «Mais ils n'ont pas à rester devant leur Télé nuit et jour; ils ont qu'à aller se balader en forêt, ou en ville». «I Zon Ka». Certes, une partie des non-vacanciers peut faire cela, mais une masse importante de nos concitoyens qui vivent en banlieue, y sont assignés à résidence par manque de moyen et doivent supporter ces pétarades incessantes de gamins en rupture de scolarité, quand ce n'est pas les incivilités et les insultes de ces mêmes gamins. La chaleur en plus sur ces appartements très mal conditionnés, et c'est l'enfer quotidien pour nombre de nos concitoyens. Vivement la rentée! Et après les chroniqueurs politiques dégringolent de leurs somptueux fauteuils en observant avec effroi, les scores du Front National. Près de la moitié des Français ne prennent pas de vacances. Ils peuvent donc regarder les quelques émissions en direct, qui restent encore sur leurs chaines favorites; des chaines qui le plus souvent leur rappellent comment leurs concitoyens plus veinards qu'eux peuvent s'éclater sur les nombreux lieux de vacances de notre beau pays de France.  

    Â demain   

    Les carnets de Jules Hostouley

     

         

    En bas de cet article, cette petite flêche bleue pour ouvrir le sommaire d'une rubrique

     
    Bonjour   Bonjour    Le jardin de l'Echassière
    Bonjour Bonjour Si vous passez votre souris sur les petites flêches
    Celles-ci vous inviteront à voyager sur le blog
     
    Bonjour Bonjour Ci-dessous les derniers articles publiés sur le blog Récolte du 4 août  2017 
    USSR  Mark Knopfler   Une drôle de posture  Récolte du 12 août  2017  Récolte du 8 août  2017 
    Une passiflore s'évade  L'automne du mois d'août Dernière mise à jour  Jeudi 17 août 05:12
     
          Le pluviomètre du mois :  38 mm
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques   Photos   Photos

     

       
     

     

    bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     

    1 commentaire
  •  

         Journal Ordinaire D'Un Jardinier Ordinaire

           

    Bonjour
    Le récent scandale sur les œufs nous incite une fois de plus à produire nos légumes, à élever nos volailles. Quand cela est possible, bien évidemment. Tout le monde ne possède pas un lopin de terre, ou même un balcon. Ceux-là s'ils veulent manger correct et sain, devront soit se fournir auprès d'une «Amap», soit bien se renseigner sur la qualité et la provenance des denrées à l'occasion de leur visite hebdomadaire dans l'hypermarché de leur choix.
    Quand à moi, j'ai pratiquement toujours eu l'occasion de consommer des légumes provenant d'un potager familial, des volailles et des œufs produits par un poulailler de ma famille. Â l'âge de neuf an, mes parents nos fournissaient déjà une petite surface de terrain dans laquelle nous nous exercions à produire quelques radis ou quelques haricots. Ces deux types de légumes se développant très rapidement. Ce qui est très gratifiant pour les bambins pressés que nous étions. Par la suite, mes parents possédant un potager et un petit élevage, nous permirent d'avoir sur la table des aliments d'origine connue et de grande qualité. Enfin je cultive, moi-même un potager depuis l'année 1971, et j’entretiens un poulailler, tout en ayant tenté un petit élevage de quelques lapins. Élevage que j'abandonnais rapidement par manque de local adéquate. En ce qui concerne les œufs, tout le monde sait très bien que les poules arrêtent pratiquement de pondre en hiver durant les journées les plus courtes. La lumière du jour ayant une grande influence sur les glandes  qui pilotent l'organe de la ponte. C'est, alors, l'occasion de comparer la qualité des œufs de nos poules avec les meilleurs œufs du commerce. « Y a pas photo» pourrions-nous dire. Même réputés très frais, les œufs du commerce ont un jaune un peu terne et parfois un jaune qui se dilue dans le reste de l'œuf. Les œufs de nos poules ont toujours un jaune haut en couleur, voire très coloré, si on a distribué du maïs à nos pondeuses. Avec les œufs de nos pondeuses, il est souvent difficile d'obtenir des œufs durs de bon aspect. Ce qui prouve leur état de grande fraicheur. On ne se risque plus à cuire des œufs à la coque avec les œufs du commerce. Nos poules étant de races et d'origines multiples, nous pouvons disposer d'œufs de tailles, de formes et de couleurs très diverses. Cela peut aller du simple au double en fonction de la taille de la pondeuse. Il nous arrive, parfois, de pouvoir dénicher des œufs de canard cane. Ceux-ci étant de couleur verdâtre avec un jaune très coloré. Nous avons eu, à une époque, des œufs d'oie. Ceux-ci ont sensiblement le même gout; seules, bien évidemment, leurs tailles diffèrent des œufs de nos poules. Un seul de ces œufs pourrait suffire au repas d'un convive, certes, de très petit appétit.
     

    Â demain   

    Les carnets de Jules Hostouley

         

    En bas de cet article, cette petite flêche bleue pour ouvrir le sommaire d'une rubrique

     
    Bonjour   Bonjour    Le jardin de l'Echassière
    Bonjour Bonjour Si vous passez votre souris sur les petites flêches
    Celles-ci vous inviteront à voyager sur le blog
     
    Bonjour Bonjour Ci-dessous les derniers articles publiés sur le blog Récolte du 4 août  2017 
    USSR  Mark Knopfler   Une drôle de posture  Récolte du 12 août  2017  Récolte du 8 août  2017 
    Une passiflore s'évade  L'automne du mois d'août Dernière mise à jour  Mercredi 16 août 06:12
     
          Le pluviomètre du mois :  38 mm
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques   Photos   Photos

     

       
      bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     

    votre commentaire
  •  

         Journal Ordinaire D'Un Jardinier Ordinaire

           

    Bonjour

    C'est sous les orages que je vous écrie. Du vent violent, mais sans pluie pour l'instant. Beaucoup d'éclairs dits de chaleur, qui témoignent d'une grande activité orageuse sur la région. Hier fut une belle journée avec 26°C maxi.
    La récolte des prunes est terminée. Celle-ci fut très longue, cette année. Le prunier aux mirabelles est lui aussi arrivé à maturité. Du coté des pommiers, les variétés d'août sont en cours de cueillette; beaucoup tombent faisant la joie des oiseaux. Les poiriers ne sont pas en reste et croulent déjà sous les fruits. Il faut étayer certaines branches, afin d'éviter  la casse; ce sont des arbres de tailles moyennes et leurs charpentières sont de section un peu faible, pour supporter le produit d'une année très riche en fruits. Ces arbres fruitiers semblent avoir bien supportés la sécheresse et la canicule. Ils vont chercher très loin la fraicheur du sol et les grosses chaleurs avancent considérablement leur maturité. Les pieds de rhubarbes développent des feuilles énormes par rapport à celles des  autres années. Leurs tiges restent, néanmoins, un peu frêles. Dans le potager il a fallu biner et sarcler toutes les nouvelles planches, tant les semis de mauvaises graines semblent près d'exploser. Dans les serres les tomates grossissent beaucoup plus que les autres années. Il faut dire que le transport dans ces serres, d'un tas de compost de plus de 2m3, pendant cet hiver, favorise la taille exceptionnelle de certaines de ces tomates. Je n'apporte, qu'une fois par quinzaine, un engrais liquide à base de vinasse de betterave et de plumes compostées. J'ai abandonné le purin d'ortie, à cause de la propagation des orties sur mon terrain. Les poivrons et les piments nous offrent des fruits dans diverses couleurs. La planche de concombres qui a été plantée après les canicules, est déjà remplie de fruits de la taille du cornichon.  

      

    Â demain   

    Les carnets de Jules Hostouley

         

    En bas de cet article, cette petite flêche bleue pour ouvrir le sommaire d'une rubrique

     
    Bonjour   Bonjour    Le jardin de l'Echassière
    Bonjour Bonjour Si vous passez votre souris sur les petites flêches
    Celles-ci vous inviteront à voyager sur le blog
     
    Bonjour Bonjour Ci-dessous les derniers articles publiés sur le blog Récolte du 4 août  2017 
    USSR  Mark Knopfler   Une drôle de posture  Récolte du 12 août  2017  Récolte du 8 août  2017 
    Une passiflore s'évade  L'automne du mois d'août Dernière mise à jour  Mardi 15 août 07:12
     
          Le pluviomètre du mois :  36 mm
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques   Photos   Photos

     

       
      bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     

    1 commentaire
  •  

         Journal Ordinaire D'Un Jardinier Ordinaire

           

    Bonjour

    Une belle journée d'été, hier dimanche 13 août. Les fleurs développent de nouveaux bourgeons; voulant profiter de ce renouveau au jardin. La chaleur raisonnable et l'humidité naturelle étant de retour. Au potager on arrive enfin à récolter des haricots sains et sans fil. Courant juillet, j'ai abandonné une planche de haricots, tant leur maturité se trainait et fabriquait de petites gousses misérables cousues de fils verts. Cette planche est donc destinée à produire des grains secs pour une récolte de graines pour l'année prochaine. Cette variété étant une variété renommée de chez Baumaux .Une planche de haricots de trois routes  semée il y a un mois et demi, vient tous juste de commencer à sortir de terre. Malgré les nombreux arrosages prodigués en juillet. Les haricots et les radis étant les semis qui lèvent les plus vite, cela démontre la férocité de la sécheresse que nous venons de traverser. D'ailleurs cette planche de haricots est rattrapée par une nouvelle semée il y a un peu plus d'une semaine. En revanche les mauvaises herbes sont très bien adaptées à ces calamités météorologiques. Elles atteignent des hauteurs vertigineuses et envahissent toutes les planches de légumes et toutes les plantations de fleurs. Les choux semblent vouloir développer plusieurs feuilles; ils ont été repiqués il y a plus d'un mois. Les semis de laitues et de chicorées se dépêchent de sortir, espérant combler un retard dans la production de ces salades. Il y a longtemps que nous devons faire appel au rayon légume des hypermarchés.   

    Â demain   

    Les carnets de Jules Hostouley

         

    En bas de cet article, cette petite flêche bleue pour ouvrir le sommaire d'une rubrique

     
    Bonjour   Bonjour    Le jardin de l'Echassière
    Bonjour Bonjour Si vous passez votre souris sur les petites flêches
    Celles-ci vous inviteront à voyager sur le blog
     
    Bonjour Bonjour Ci-dessous les derniers articles publiés sur le blog Récolte du 4 août  2017 
    USSR  Mark Knopfler   Une drôle de posture  Récolte du 12 août  2017  Récolte du 8 août  2017 
    Une passiflore s'évade  L'automne du mois d'août Dernière mise à jour  Lundi 14 août 06:45
     
          Le pluviomètre du mois :  36 mm
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques   Photos   Photos

     

       
      bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     

    votre commentaire
  •  

         Journal Ordinaire D'Un Jardinier Ordinaire

           

    Bonjour

    Du crachin comme seule notre région peut en produire. Hier toute la journée. Les légumes et les semis adorent cela.
    J'ai remarqué lors de mes pérégrinations sur «Youtube» que la plupart des propriétés aux États Unis ne comportent pas de haies, encore moins de clôture. Juste, très souvent, une petite haie qui entoure la terrasse, afin de protéger l'intimité familiale. Tout cela je le soupçonnais depuis longtemps; ayant été nourri dans les années 50 avec le journal de Mickey, qui a travers ses histoires un peu naïves et ses images simplistes décrivait très bien les habitudes de nos amis Américains. Beaucoup de maisons en bois, des propriétés sans clôture ni portail, assorties de magnifiques pelouses bien entretenues. Je crois qu'un fabricant de portails ne fera jamais fortune aux États Unis. Pour un pays que l'on dit raciste, violent et xénophobe, la coexistence avec les voisins n'a rien à voir avec nos habitudes de voisinage. Dans beaucoup de propriétés en France, l'ennemi, c'est le voisin. Les haies, le bruit, les animaux et les enfants, sont des sources de conflits. Â quoi tient cette différence fondamentale de comportement; je ne saurais répondre; je ne suis pas sociologue. Dans les nombreuses vidéos sur les paysages des États Unis, on remarque que les riverains entretiennent la partie publique de leur propriété jusqu'au ras du bitume. Ils n'attendent pas comme chez nous, que les agents communaux exécutent ce travail. Les Français demandent toujours plus de services de la part de leur municipalité et ensuite poussent des gémissements de pestiférés, lorsqu'ils découvrent le montant astronomique de leur feuille d'impôt, qu'un certain Président se propose, d'ailleurs, de supprimer. En France on est pratiquement obligé de clore son fond, car, sinon, les passants se sentent obligés de venir fouler votre pelouse. Je me souviens que mon père qui avait clos de haies de thuyas, sa propriété, mais avait refusé de poser des portails sur les deux entrées de son terrain, voyait couramment de jeunes enfants indélicats, venir fouler sa pelouse, cueillir ses fleurs et chaparder ses fruits. Cela, semble-t-il, avec la bénédiction des parents. 

     

    Â demain   

    Les carnets de Jules Hostouley

         

    En bas de cet article, cette petite flêche bleue pour ouvrir le sommaire d'une rubrique

     
    Bonjour   Bonjour    Le jardin de l'Echassière
    Bonjour Bonjour Si vous passez votre souris sur les petites flêches
    Celles-ci vous inviteront à voyager sur le blog
     
    Bonjour Bonjour Ci-dessous les derniers articles publiés sur le blog Récolte du 4 août  2017 
    USSR  Mark Knopfler   Une drôle de posture  Récolte du 12 août  2017  Récolte du 8 août  2017 
    Une passiflore s'évade  L'automne du mois d'août Dernière mise à jour  Dimanche 13 août 06:45
     
          Le pluviomètre du mois :  32 mm
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques   Photos   Photos

     

       
      bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     

    votre commentaire
  •  

         Journal Ordinaire D'Un Jardinier Ordinaire

           

    Bonjour

    Nous allons continuer à faire le tour de la haie. Une haie qui, de nos jours, s'est généralisée autour des constructions nouvelles que l'on trouve dans de nombreux lotissements. Dans des temps plus anciens on entourait sa propriété avec des murs ou avec un grillage posé sur fil de fer; évidemment toujours en fonction de ses moyens économiques. Cela ne nécessitait pas de devoir entretenir ses clôtures une ou deux fois par an. L'entretien des haies provoque invariablement l'achat d'un taille-haie. Il parait difficile d'entreprendre un tel chantier avec une simple paire de cisailles, comme autrefois. Néanmoins on a toujours besoin de cisailles au jardin pour fignoler une coupe ou rafraichir les nombreux arbustes dits d'ornement que l'on a hébergés dans son jardin. En cas de haies de thuyas, de lauriers ou de cyprès, on a intérêt à se procurer un taille-haie thermique. Il faudra prévoir, en plus, une remorque, si l'on ne veut pas dégrader l'intérieur de son véhicule. Les résidus de la taille des haies prennent une place considérable. Il est inutile, je crois, de se procurer un broyeur de végétaux pour petits jardins. Ils sont efficaces dans leur ensemble, mais nécessite un temps astronomique pour broyer tous ces petits résidus. Il suffit de remarquer avec quel type de matériel les agents communaux sont équipés. Un matériel thermique dont l'investissement nécessite dix à vingt fois le nombre d'Euros que nous pourrions, éventuellement, consacrer à un petit broyeur électrique. Mais un matériel thermique extrêmement efficace, qui avale goulument et efficacement tous les branchages issus des grands élagages, et ce dans un temps record. Les résidus récupérés constituant ce que l'on appelle le BRF; des initiales qui désignent un type d'amendement récemment développé que l'on nomme le «Bois Raméal Fragmenté». La pose de ce BRF, après quelques mois de maturation, sur les surfaces cultivées de nos jardins, restitue une vie microbienne qui a souvent déserté nos sols surexploités. Je passe mon ancienne tondeuse sur ces résidus de tonte, que je dispose immédiatement sur mes plates-bandes et aux pieds de mes arbustes. Toutes ces surfaces ne souffrent plus des sécheresses devenues habituelles pendant les mois d'été. Je pratique cela depuis plus d'une vingtaine d'années. D'ailleurs, j'ai remarqué que des constructeurs de tondeuses à gazon, ont développé, depuis quelques temps déjà, des modèles permettant de broyer des tontes de haies constituées d'essences très légères comme le troène, par exemple.

     

    Â demain   

    Les carnets de Jules Hostouley

         

    En bas de cet article, cette petite flêche bleue pour ouvrir le sommaire d'une rubrique

     
    Bonjour   Bonjour    Le jardin de l'Echassière
    Bonjour Bonjour Si vous passez votre souris sur les petites flêches
    Celles-ci vous inviteront à voyager sur le blog
     
    Bonjour Bonjour Ci-dessous les derniers articles publiés sur le blog Récolte du 4 août  2017 
    USSR  Mark Knopfler   Une drôle de posture  Récolte du 2 août  2017  Récolte du 8 août  2017 
    Une passiflore s'évade  Une récolte de courges  Dernière mise à jour  Samedi 12 août 06:18
     
          Le pluviomètre du mois :  28 mm
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques   Photos   Photos

     

       
      bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     

    votre commentaire
  •  

         Journal Ordinaire D'Un Jardinier Ordinaire

           

    Bonjour

    Orage hier après-midi saupoudré de pluie et de grêle. Nous voici débarrassé des corvées d'arrosage. La citerne s'est bien remplie, parce que l'on a entendu sa chanson durant une partie de la nuit. La pluie d'hier nous met au chômage pour un temps. Car il faut songer à désherber, les mauvaises herbes poussant plus vite que les légumes. Il semblerait que la canicule soit écartée, pour l'instant. Au moins pour les 15 prochains jours, 6 jours de pluie annoncés et beaucoup de nuages; tout cela peut très bien évoluer; ces observations ne sont que des prévisions. Tous les possesseurs de terrains clos savent qu'il faut, ce mois-ci, s'attaquer à la tonte des haies. Opération fastidieuse, s'il en est. Pour ma part, c'est mon fils qui se charge de cette dure besogne. Cette année il a du commencer une première tonte début mai. En 2017, il est permis d'envisager une troisième tonte fin septembre. Au fil des années, j'ai remarqué que le nombre de tontes a augmenté; depuis plusieurs hivers, les troènes ne perdent plus leur feuilles. Donc début mai ils développent rapidement leur nouveau feuillage, n'ayant pas, comme dans le passé, à reconstituer leur feuillage détruit par les frimas de l'hiver. Je me suis débarrassé de toutes mes haies de thuyas, depuis quelques années. Â cause, surtout, de la difficulté de tonte de ce type de conifère importé des Amériques. Ses feuilles sont coriaces et difficiles à faire pourrir. Son bois est pratiquement imputrescible. On ne peut même pas le destiner à la cheminée, à cause des petits projectiles incandescents qui vous mitraillent à vue et sans sommation. L'arrachage de ces arbustes est une entreprise compliquée. Si l'on ne les fait pas enlever par une entreprise, il faut alors se munir de tire-fort et de barre à mine. L'évacuation de ces arbustes vers la déchetterie devient une expédition, si la longueur des haies est très grande. Si la haie est inaccessible aux engins agricoles, il faut alors, cracher dans ses mains, se munir des outils cités précédemment, mouiller sa chemise et déjà songer à ce qui va remplacer cette haie de conifère. On continuera, demain, à évoquer la manière de clore son terrain, d'entretenir ses haies d'arbustes.
    Vous avez peut-être remarqué, un peu plus bas sur cette page, un lien vers Les Carnets De Jules Hostouley. Je le remets en ligne après 3 ans de silence. Durant ces trois ans, j'ai développé d'autres blogs, administré d'autres forums, réuni 5000 amis sur Facebook.

     

    Â demain   

    Les carnets de Jules Hostouley

         

    En bas de cet article, cette petite flêche bleue pour ouvrir le sommaire d'une rubrique

     
    Bonjour   Bonjour    Le jardin de l'Echassière
    Bonjour Bonjour Si vous passez votre souris sur les petites flêches
    Celles-ci vous inviteront à voyager sur le blog
     
    Bonjour Bonjour Ci-dessous les derniers articles publiés sur le blog Récolte du 4 août  2017 
    USSR  Mark Knopfler   Une drôle de posture  Récolte du 2 août  2017  Récolte du 8 août  2017 
    Une passiflore s'évade  Une récolte de courges  Dernière mise à jour  Vendredi 11 août 09:08
     
          Le pluviomètre du mois :  28 mm
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques   Photos   Photos

     

       
      bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique