•  

     

      
       

     Un cadeau authentique et original !

     

    Offrez un chèque en bois

     
       
      Actualités    Forum 

     

     

       
     
       
           
     Un cadeau authentique et original !

    Comment utiliser votre chèque cadeau ?

    Vous êtes l’heureux bénéficiaire d’un chèque cadeau du réseau des Artisans du Végétal. Utilisable chez le producteur dont l’adresse est mentionnée directement sur le chèque en bois, ce chèque cadeau est valable sur toute la production plantes, fleurs, arbres ainsi que sur tous les produits (terreaux, poteries...) que propose l’établissement. Il peut être également valable chez tous les Artisans du Végétal de France si cette mention figure sur votre chèque cadeau.
    Pour chaque chèque cadeau reversé pour la plantation de vergers et potagers associatifs et pédagogiques !

     
     
     
     

      

     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques

     

       
      accueil

     
    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

      
       

    Noëlle Bréham quitte Stéphane Marie pour France Inter

           
      Actualités    Forum 

     

     

       
      PureMedias – jeu. 30 juil. 2015
       
           

     Noëlle Bréham raccroche sa pelle et son râteau. Interrogée par nos confrères de TV Mag, la présentatrice de "Silence, ça pousse !" sur France 5 annonce qu'elle quitte l'émission de jardinage du service public, qu'elle co-animait depuis 2002 avec Stéphane Marie. La cause de ce départ : une quotidienne sur France Inter pour Noëlle Bréham, dès la fin août, chaque soir de 23h à 1h.
    "Après une journée sous le feu des infos, rarement très positive, on y appuiera sur 'pause' pour essayer de voir le monde différemment avec des contes, des histoires et des auditeurs au téléphone. Ce n'était plus conciliable avec 'Silence, ça pousse !'", se justifie Noëlle Bréham, qui quittera l'émission de France 5 après deux derniers numéros avec Stéphane Marie, le mercredi à 21h40.
    Pour Noëlle Bréham, son départ ne signifie pas l'arrêt de l'émission. L'animatrice à la main verte souhaite même être remplacée par une "jeune". "Moi, je continuerai à regarder l'émission car elle représente un sacré morceau de vie. Grâce à elle, j'ai découvert une belle région, le Cotentin, où nous faisions les tournages ; une équipe extraordinaire et un garçon qui a un talent fou, Stéphane Marie. C'est grâce à lui que j'ai la plus belle terrasse de l'Ouest parisien !", déclare-t-elle amusée à nos confrères, remerciant une fois de plus son futur ex-co-animateur. 

     Texte et Photo Nathalie Guyon
     WSOn va bien évidemment regretter son départ de l'émission. Je connais bien le créneau horaire qu'elle va occuper sur France Inter. Elle devrait en partie reprendre le créneau de Macha Béranger. Une émission que j'écoutais lorsque je travaillais de nuit. Une émission qui a duré près de 30 ans. On ne sait pas encore vraiment le contenu de la future émission. Bonne chance, Noëlle!
     
     

      

     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques

     

    ............-->

       
      accueil

     
    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

      
       

    GODEFROY DE COMPREIGNAC

           
      Actualités    Forum 

     

     

       
     
       
           

     GODEFROY DE COMPREIGNAC, (25 ans) EKLABLOG


    Privilégier l'expérience utilisateur pour se différencier
    Godefroy de Compreignac a commencé à coder à l'âge de 12 ans, en autodidacte. À 16 ans, il crée un jeu en ligne, Murties, qui lui rapporte l'équivalent d'un Smic chaque mois. C'est avec cette cagnotte qu'il a financé le développement de sa plate-forme d'hébergement de création de blogs, Eklablog. « J'ai lancé le projet quand j'étais en terminale, car les plates-formes existantes n'étaient pas bien pensées, et souvent boguées. Je voulais proposer une plate-forme simple d'utilisation, mais aux fonctionnalités pointues, permettant une vraie personnalisation de son blog par chaque utilisateur», explique-t-il. Aujourd'hui, Eklablog rassemble 10 millions de visiteurs uniques par mois. « Beaucoup de professeurs créent des blogs éducatifs sur Eklablog, car nous pouvons faire des Moocs.» Diplômé de l'Institut supérieur d'électronique de Paris et de l'école de commerce de Nantes, Audencia, Godefroy de Compreignac s'attelle désormais à monétiser l'audience d'Eklablog. Et à ceux qui lui demandent pourquoi il ne l'a pas fait plus tôt, il rétorque : « Il fallait que je finisse mes études d'abord. Je ne suis diplômé que depuis six mois.»
    Eklablog en bref : 6 salariés, siège social à Nantes.
    Perrine Créquy

     latribune.fr | 29/05/2014, 15:39

    WS Chers amis, il est bon de bien connaitre les personnes qui nous ont proposé d'héberger nos blogs sur leur plateforme. Cela nous permet de rendre hommage à leurs grandes qualités professionnelles.

    MERCI à Godefroy et à toute son Équipe.

     
     

      

     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques

     

    ............-->

       
      accueil

     
    Yahoo! Pin It

    4 commentaires
  •  

     

      
       

    Traitement au bicarbonate de soude

           
      Actualités    Forum 

     

     

       
     
       
           
     Cette petite récolte de début août montre des fruits assez chétifs mais exempts de mildiou. Et pour cause, le mildiou déteste les températures avoisinant les 30°C, et au-dela. Mais avec l'arrivée des pluies salvatrices pour nos jardins, et la baisse des températures, le mildiou pourrait très bien monter à la une de notre actualité potagère.
    Il va donc falloir dans ce cas, ressortir les vaporisateurs et traiter à la bouillie Bordelaise  ; ou bien couvrir les plants de tomate avec un abri prévu à cet usage. On peut aussi employer une méthode chimique plus propre que la bouillie bordelaise.
     C'est précisement ce dont Aurélien, nous entretient, dans son excellent article sur l'utilisation du bicarbonate de soude en traitement préventif.
     Je vous invite à visiter le site de Aurélien, que j'ai apprécié pour sa clarté et son objectivité.

      

     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques

     

       
      accueil

     
    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

      
       

    l'escargot, l'arme fatale écolo contre le mildiou de la vigne.

           
      Actualités    Forum 

     

     

       
     
       
    un article de Cathy Lafon       
    l'escargot, l'arme fatale écolo contre le mildiou de la vigne.

     l'escargot, l'arme fatale écolo contre le mildiou de la vigne.

    C'est l'été... "Ma Planète part" en vacances, bien vertes et bien méritées, vous en conviendrez ! Mais l'écolo-blog de "Sud Ouest" ne vous abandonne pas pour autant et vous a préparé une série spéciale "Retour sur les bonnes nouvelles vertes de 2014" pour vous accompagner quotidiennement (ou presque) jusqu'à la rentrée de septembre.

    Halte à la sinistrose ! L'actualité écolo ne se résume pas qu'à des catastrophes... Pour vous en convaincre et vous aider à reprendre le boulot en septembre le moral gonflé à bloc, "Ma Planète" vous propose de revisiter ces infos ultra positives qui ont fait le bonheur des écolos cette année. Aujourd'hui : les oeufs de l'escargot Biomphalaria glabrata, qui vit dans les eaux douces des tropiques, alternative aux pesticides.

    Viticulture : l'escargot, l'arme fatale écolo contre le mildiou

    3 mars 3014. Les alternatives aux pesticides existent. Un remède miracle et écologique contre le mildiou vient d'être découvert par des scientifiques du CNRS : une protéine présente dans les oeufs de l'escargot Biomphalaria glabrata, qui vit dans les eaux douces des tropiques.

    Le mildiou, fléau de l'agriculture

    vigne pluie.jpgPlaie du viticulteur, de l'agriculteur et du jardinier, le mildiou est une maladie répandue dans le monde entier, causée par des micro-organismes de la famille des oomycètes, qui ravage notamment la vigne. Le mildiou de la vigne, originaire d'Amérique du Nord, fut signalé pour la première fois dans le Bordelais en 1879. Il se développe sur tous les organes herbacés de la vigne et affectionne particulièrement ceux qui sont en voie de croissance et riches en eau. Pour le contrer, les viticulteurs conventionnels utilisent des pesticides, produits chimiques polluants et toxiques pour la santé humaine. Les bio peuvent recourir à la bouillie bordelaise, mélange de cuivre et de soufre, qui fait partie des produits autorisés en agriculture biologique mais dans certaines limites. Plus naturelle, la bouillie bordelaise n'est pas "propre" à 100%.

    maladie,parasite,pesticides,recherche,alternative,chimie,phytosanitaire,mildiou,cnrsUne protéine présente dans les oeufs

    Cet escargot particulier qu'est le Biomphalaria glabrata (photo INRA ci-contre) est étudié par les chercheurs, car il est un vecteur d'une maladie parasitaire des zones tropicales (la bilharziose). Une protéine secrétée par le mollusque, qui constitue 60% des protéines du gel protecteur de ses oeufs et qui a des propriétés antibactériennes bien connue des scientifiques. D'où l'idée formulée par une équipe de scientifiques del’Institut Sophia Agrobiotech : et si on la testait in vitro sur des oomycètes responsables du mildiou qui ravage notamment la vigne ? C'était bien vu : ils n'y résistent pas.

    Solution écologique

    La protéine d’escargot pourrait donc représenter une alternative écologique aux pesticides. D’autant plus qu'elle est biodégradable, ce qui constitue un avantage environnemental supplémentaire. L'enjeu économique de la découverte est, on s'en doute, énorme. Aussi, l'Inra a déposé un brevet qui couvre l’utilisation de protéines de la même famille que celle produite par les escargots d’eau douce pour lutter contre les maladies à oomycètes.

    Pas question toutefois de trouver pour l'instant le produit miracle tout prêt à utiliser pour soigner la vigne. Il faut encore trouver la formulation qui permettra de tester l'efficacité de la protéine dans des conditions réelles. A suivre.

    Cathy Lafon

    WS On aimerait bien savoir si cette avancée dans le domaine du traitement du mildiou, s'est confirmée depuis la parution de cet article.
     
     
     

      

     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques

     

       
      accueil

     

    p>

    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

      
       

    Au revoir Monsieur André Eve

           
      Actualités  Cœurs Amour Amitiés  Forum 

     

     

       
     
       
     

    Au revoir Monsieur André Eve

     
       

    Le célèbre créateur de variétés de rosiers est entré au Paradis des roses .

    Celui qui nous avait fait aimer les roses anciennes est décédé le 4 août dernier.

     J'ai appris cette triste nouvelle en visitant le blog  de Patou

    « Tout là-haut, au détour d'un nuage, l'attend sûrement Sainte Thérèse. La petite carmélite de Lisieux avait dit un jour: «après ma mort, je ferai tomber une pluie de roses». André Eve, lui, avait décidé que l'averse aurait lieu de son vivant. On imagine que ces deux-là, enfin réunis, ne vont pas se quitter de sitôt

    Telle est la conclusion de l'excellent article de Valérie Lejeune sur le Figaro Jardin.

     Je suis souvent venu sur la page Facebook de ce grand passionné des roses, pour contempler toutes ses belles images.

    J'étais ami Facebook avec lui.

     Je dois encore avoir un ou 2 rosiers paysagés, que j'avais commandé dans ses établissements horticoles.
     Photo FaceBook André Eve

      

     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques

     

       
      accueil

     
    Yahoo! Pin It

    3 commentaires
  •  

     

      
       

    De grosses légumes dans le cimetière

           
      Actualités  Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale Forum 

     

     

       
    Nantes 
       
           

     Gaëlle Le Guillou fait pousser un potager au milieu d'un cimetière.

    Gaëlle déclare avoir acheté sa concession pour une durée de 15 ans.

    De grosses légumes dans le cimetière

    Gaëlle a déjà récolté des courgettes.

    De grosses légumes dans le cimetière
     Des amis  ont prété leur concours pour planter ce potager. Ils ont réalisé des «lasagnes»; un moyen pour créer un potager sur du béton.

    En empilant plusieurs  couches de carton, séparées par de la paille et aussi du fumier et du compost .

      Cette initiative intéresse les services municipaux de Nantes qui sont obligés d'utiliser beaucoup de produits phytosanitaires très polluants afin de maintenir les cimetières en état de propreté.

      Photos & Article Ouest France 

     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques

     

    ............-->

       
      accueil

     
    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

      
       

    La jardinière de Royaumont va ressusciter le navet de Viarmes

           
      Actualités 

    La jardinière de Royaumont va ressusciter le navet de Viarmes

     
    Forum 

     

     

       
     
       
           
     Asnières-sur-Oise, le 27 mai 2014. Justine Marin, chef jardinière et maraîchère du domaine de l’abbaye de Royaumont, va tenter de faire revivre le fameux navet de Viarmes, autrefois populaire mais disparu des étals depuis 40 ans.
     Cette variété de légume, goûteuse et violacée, originaire du Val-d’Oise, mijotait encore dans le courant des années 1970 au fond de toutes les marmites familiales de soupe ou de pot-au-feu. Au fil du temps, pourtant, le navet de Viarmes a totalement disparu des jardins et des étals des marchés.

    Quarante ans plus tard, l’abbaye de Royaumont, située à Asnières-sur-Oise et à deux pas de Viarmes, la chef jardinière et maraîchère, Justine Marin, s’est lancé un défi : « Je vais ressusciter cette espèceet la planter dans le potager des jardins de l’abbaye », sourit-elle.

    Une aventure au long cours. « J’ai réalisé des investigations afin d’essayer de me procurer des graines de cette espèce disparue, au profit d’autres, plus productives et à la meilleure qualité de conservation », explique la professionnelle. Pourtant, il y a 50 à 70 ans, le navet de Viarmes était très réputé. D’ailleurs, Nathalie Le Gonidec, l’archiviste de Royaumont, a pu retrouver des cartes postales anciennes illustrant la cueillette des navets, ainsi qu’un catalogue de 1973 du grainetier Vilmorin qui proposait le navet. « Mieux, ma collègue a déniché un bon de commande, rempli en 1936 par le chef jardinier de l’abbaye, qui mentionnait l’achat de 60 sachets de graines de navets de Viarmes, pour nourrir les habitants du domaine ! »

    Les recherches de Justine se révèlent finalement fructueuses. « J’ai eu l’idée de contacter l’Inra (NDLR : Institut national de la recherche agronomique), raconte la chef jardinière. Il m’a envoyé les fameuses graines, conservées au Domaine de la Grange-la-Prévôté à Savigny-le-Temple (NDLR : Seine-et-Marne), qui possède un potager de sauvegarde des légumes oubliés d’Ile-de-France. »

    Pourra-t-on alors bientôt goûter ce fameux légume ? « Je vais les semerdans le potager de l’abbaye en juillet, parce que c’est la meilleure période, promet la chef jardinière. Je vais en laisser certains monter en graine. Mon objectif est de les multiplier pour les mettre en démonstration chaque année au potager de l’abbaye. J’espère que le résultat sera à la hauteur. »

     Textes et photo Le Parisien
     
     

      

     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques

     

    ............-->

       
      accueil

     
    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

      
       

    La vallée des wapitis

           
      Actualités    Forum 

     

     

       
     
       
           
    Actualités
    Elles sont à la mode, branchées, et n’ont pas encore 30 ans. À première vue, personne ne peut se douter qu’elles sont propriétaires d’une ferme. À leur façon, elles sont en train de changer l’image de l’industrie agricole.

    Première escale à Saint-Bernard-de-Michaudville, en Montérégie.
     Christine Langelier ne ressemble en rien à l’image que l’on se fait d’une productrice agricole. Avec son mascara, ses ongles manucurés et ses habits sportifs, la jeune femme de 27 ans est pourtant copropriétaire de la ferme La vallée des wapitis. « Avant, j’étais esthéticienne, mais j’ai tout quitté pour prendre soin des animaux. Disons que les animaux chialent moins que les humains », lance-t-elle en riant.

    En cinq ans, Christine et son copain, Mathieu Lavallée, sont parvenus à avoir un cheptel d’une cinquantaine de wapitis. Cet été, ils sont même en train d’agrandir leur parc animalier pour pouvoir accueillir une centaine de bêtes. « Ce n’est pas évident de lancer une entreprise d’élevage de wapitis. Comme c’est un animal sauvage, il doit avoir l’impression de vivre en forêt, sinon il est malheureux. Alors, il nous faut beaucoup d’espace », raconte la jeune femme.

    Pour acheter 65 arpents de forêt et 25 arpents de terre, Christine reconnaît qu’elle a eu recours à ce qu’elle appelle un « prêt papa ». « Nous avons acheté un terrain et une maison qui appartenaient à mon père. C’est lui qui a accepté de nous financer pendant cinq ans parce que la Financière agricole nous réclamait 25 % de mise de fonds, ce qui était évidemment impossible pour nous », explique-t-elle.

    « Nous avons donc convenu avec mon père de le rembourser au fur et à mesure que notre entreprise grandira. Et nous le gâterons après! », dit-elle.

    À plus ou moins long terme, l’élevage de wapitis peut devenir rentable, puisqu’il y a encore peu de producteurs au Québec. Alors qu’elle attend son premier enfant, Christine a donc passé les derniers mois à développer une série de produits alimentaires.

    Elle a, entre autres, mis sur le marché de grands classiques comme des steaks, des rôtis, et des cubes de viande, mais elle a aussi créé des saucisses avec différents assaisonnements. « Les clients ne veulent pas vraiment de produits transformés. Lorsqu’ils achètent du wapiti, ils veulent vraiment goûter le wapiti », dit-elle.

    Le goût de cette viande est d’ailleurs souvent décrit comme étant plus doux que l’orignal, mais plus prononcé que le bœuf. « Le wapiti d’élevage goûte moins le résineux parce qu’il est nourri avec de la moulée, alors que les chevreuils et les orignaux se nourrissent avec tout ce qu’ils trouvent en forêt, explique Christine. Mais l’avantage, c’est que c’est une viande très maigre et riche en protéines. »

    En fait, la viande de wapiti est plus riche que le poulet et le bœuf. Le seul problème, c’est qu’elle coûte encore très cher. Christine reconnaît que ses coupes se vendent en moyenne entre 30 $ et 40 $ le kilo, tandis que son filet mignon vaut au moins 57 $ le kilo. La nouvelle productrice vous met toutefois en garde, si vous avez envie de vous payer ce petit luxe culinaire. « Ne demandez jamais du wapiti bien cuit, ce sera dur comme une semelle de botte. » 

    Actualités
    Le troupeau des Wapitis .  Texte et Photos  
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques Photos 

     

    ............-->

       
      bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     
    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

      
       

    Garden Age

           
      Actualités    Forum 

     

     

       
     
       
           

    Les dispositifs jardiniers de Garden Age sont spécialement conçus pour les personnes à mobilité limitée.

    Il s'agit d'une jardinière mobile dont la hauteur est réglable, et d'une série d'outils ergonomiques intégrés (sécateur, griffe, transplantoir et arrosoir).

    Garden Age
     Un dispositif innovant pour les personnes à mobilité réduite. Bravo  WS
     
     

      

     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques

     

       
      accueil

     
    Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique