•  

     

      
       

     Dites-le avec des plantes carnivores 

           
      Actualités    Forum 

     

     

       
      Sujet du message: Dites-le avec des plantes carnivores !
       
      Posté le: Sam 16 Mai - 06:39 (2009)      
     Dites-le avec des plantes carnivores !



    Vous n’êtes pas du genre à vous faire marcher sur les pieds ? Vous aimez les plantes ? Vous êtes cruel ? Le Marquis de Sade s’enfuirait en pleurant comme un bébé en vous voyant agir ? Ou, plus simplement, vous vous ennuyez au bureau ? Si vous avez répondu « oui » à une question au moins, alors j’ai ce qu’il vous faut : les plantes carnivores de bureau. Vous pourrez ainsi vous délecter (et tuer le temps et des insectes, à défaut de vos collègues) de la souffrance de cette stupide mouche qui est en train d’être digérée lentement en se tortillant de douleur dans votre vénus attrape-mouche. Ce petit kit inclus un pot, les graines d’une dizaine de plantes carnivores différentes et un petit guide pour s’occuper de vos nouvelles amies. Vos après-midis ne seront plus jamais pareils avec ce kit de plante-carnivore pour bureau

     Avis de la rédaction
    Une caricature des plantes carnivores..
    Humoristique mais un peu outrancière....
    Les plantes carnivores ont bien d'autres qualités...
    Pour notre bonheur.
    WS

     En esperant quand meme qu'il y ait des bureaux où on n'a pas le temps de semer,bichonner,chasser les mouches....il faut quand meme en garder pour surfer sur le web et envoyer ses mails !!Avec les rtt,les journées sont de plus en plus concentrées,ça devient de la pure exploitation!

    ! Allo

     
     
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques Photos 

     

       
      bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     
    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

      
       

    Deux jeunes femmes engagées dans le maraîchage bio 

           
      Actualités   Delphine Morel et Anouk Prévot se connaissent depuis l'enfance et se sont engagées dans le maraîchage diversifié en agriculture bio. Elles travaillent ensemble depuis quelques mois et viennent de créer le Gaec La Pachamama. Forum 

     

     

       
     
       
           
    le maraîchage bio
     Delphine, un choix personnel et familial

    Delphine Morel a travaillé comme animatrice socioculturelle. De retour du Pérou, avec Régis, son mari, ils se sont installés sur l'exploitation agricole de ses beaux-parents. Ils y ont créé l'association La Pachamama, d'éducation à la solidarité internationale. « Mon installation dans l'agriculture bio complète les valeurs de l'association que je défendais déjà dans mon premier métier. Mais il y manquait une dimension concrète. Dans le maraîchage bio, on travaille de ses mains, on produit des aliments. Vendre en local, cela a du sens aussi. On vend à des gens qu'on voit régulièrement. On vend aussi aux écoles et collèges. À l'école où sont mes filles. »

    Anouk, des fleurs au maraîchage

    Anouk Prévot a fait une formation de fleuriste et travaillait à Rennes. Elle a eu envie d'autre chose et a choisi de partir avec le réseau Woof (World wide opportunities on organic farms), un réseau mondial de fermes bio qui permet de découvrir le milieu agricole. Direction la Nouvelle-Zélande. Tout comme Delphine, elle a ensuite passé un diplôme agricole en maraîchage bio et leur projet s'est monté peu à peu. « Un choix que je suis contente d'avoir fait. C'est un travail physique, qui prend beaucoup de temps. Être chef d'exploitation, c'est du stress, mais c'est aussi une satisfaction de faire pousser des légumes, d'entretenir des terres et d'avoir des échanges avec les consommateurs. »

    Aujourd'hui, les jeunes femmes font de la culture en pleine terre et sous tunnel. Elles travaillent sur deux sites : à la Croix-Madame à Saint-Brice et à Lécousse au lieu-dit l'Euche. Elles ont mis en place le système de paniers et tiennent leur marché à la ferme trois fois par semaine : le mercredi et le vendredi à la Croix-Madame, le mardi à l'Euche, de 16 h 30 à 19 h. Elles sont aussi au marché du samedi à Fougères. Bientôt peut-être sur le marché de Saint-Brice du vendredi matin, dont la création est en réflexion parmi les élus.

    Elles participent aussi à une étude sur la restauration collective qui réunit divers producteurs locaux autour du Pôle de développement de l'économie sociale et solidaire du Pays de Fougères.

    Magnifique entreprise; on leur souhaite bonne chance.  

    Ouest-France Entreprises 
     
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques Photos 

     

    ............-->

       
      bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     
    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

      
       

    V8 V-Fusion 

           
      Actualités    Forum 

     

     

       
     
       
           
     
     

    Découvrez sur NUMERIK, http://numerik.blogspirit.com, cette nouvelle campagne pour :

    V8 V-Fusion

    Le studio américain BUCK vient de livrer un spot publicitaire complètement surréaliste, décalé donc drôle pour les jus de fruits et de légumes : V8 Juices vendus au Canada.

    Réalisé par Orion Tait, tout le décor a été filmé dans un décor naturel. Ensuite l'animation a été créer en 3D.

     
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques Photos 

     

       
      bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     
    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

      
       

     La fileuse

           
      Actualités    Forum 

     

     

       
      Sujet du message: La fileuse
       
      Posté le: Lun 7 Oct - 04:24 (2013)      
     La fileuse




    Musée agricole


    WS
     
     
     
     
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques Photos 

     

       
      bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     
    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

      
       

     Belle récolte

           
      Actualités    Forum 

     

     

       
      Sujet du message: Belle récolte
       
      Posté le: Ven 9 Aoû - 05:14 (2013)      
     Belle récolte



    Incroyable la grosseur des cèpes.



    Image trouvée sur le Net

    WS
     
     
     
     
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques Photos 

     

       
      bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     
    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

      
       

     

           
      Actualités   Une enseignante part à la retraite Forum 

     

     

       
     
       
           
     
     
     
     
     
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques Photos 

     

       
      bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     
    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

      
       

    Biodiversité en milieu urbain 

           
      Actualités    Forum 

     

     

       
     
    Sujet du message: Biodiversité en milieu urbain
       
      Posté le: Sam 9 Fév - 14:09 (2013)      

     Biodiversité en milieu urbain





    . La Ville de Paris organise , des parcours et promenades déclinés sur le thème de la biodiversité en milieu urbain. Frayssinet est partenaire de l’exposition-promenade de Bagatelle aux côtés de M. François Abelanet, décorateur et scénographe. Le projet « anamorphose » est une immense figure géométrique qui offre illusions et éblouissements aux passants curieux. Un cube géant sort de la pelouse, une pelouse pourtant plate !
    Voici les photos après une première application du produit EVER 10 à 60g/m2 et une application foliaire conjuguée du produit NUTRIKALI à 10l/ha et ANTYS +Fer à 20l/ha. Le résultat est encourageant pour la suite de l’événement.




    WS

     
     
     
     
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques Photos 

     

       
      bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     
    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

      
       

    Ascension du synthétique dans le sport 

           
      Actualités    Forum 

     

     

       
      Sujet du message: Ascension du synthétique dans le sport
       
      Posté le: Mar 24 Jan - 08:04 (2012)     
    Ascension du synthétique dans le sport

     gazon synthétique et pelouse artificielle



    Le constat est sans appel : la nature des terrains de sport a changé avec l’évolution des pratiques sportives modernes. Ces 40 dernières années ont été marquées par une perpétuelle recherche de solutions à base de matériaux synthétiques, aussi bien du côté des pistes d’athlétisme, des courts de tennis, des sols de salles de sport que, dernièrement, des terrains de grands jeux (football, rugby, hockey, foot US), sans oublier les aires de golf. Une seule explication à cet état de fait : l’augmentation de la pratique sportive.

    A l’instar des terrains de grands jeux et des courts de tennis, le maintien en état des surfaces en gazon naturel dédiées à la pratique du golf reste une gageure... Aujourd’hui la cohabitation du naturel et du synthétique est entrée dans les mœurs des aménageurs de golf ; les zones les plus fréquentées (départs, greens, practices, etc) représentant autant de parties d’un golf souffrant le plus de piétinement intensif, en particulier dans les périodes, durant lesquelles, la régénération naturelle des brins d’herbe est en sommeil - sans parler des risques liés à la sécheresse, pour les terrains situés dans les régions les plus au sud du continent européen.



    Dans le match opposant le gazon synthétique au gazon naturel, avantage à la surface artificielle. Les résultats d’une étude (1) récente portant sur l’analyse du cycle de vie comparative d’un terrain de football en gazon synthétique (GS) et en gazon naturel (GN) démontrent que l’utilisation d’un terrain en GS est moins préjudiciable pour l’environnement que celle d’un terrain en GN, l’hypothèse de base étant : “permettre la pratique du football 30h par semaine, 9 mois par an, pendant 40 ans”. Cinq analyses de sensibilité ont notamment été effectuées, portant sur les 5 paramètres suivants : la quantité d’eau utilisée pour l’arrosage du GN, le traitement de fin de vie des déchets végétaux issus de l’entretien du GN, l’emploi de granulats de caoutchouc vierges ou recyclés pour le remplissage du GS, la quantité d’engrais utilisée pour l’entretien du GN, le besoin hebdomadaire d’utilisation du terrain de football.




     Ce petit article et la visite du site aura certainement contribué à vous faire une idée de la pelouse synthétique.
    Maintenant nous attendons vos réflexions sur ces nouveaux développements.
    Artificiel ou naturel ?
    WS 
     
     
     
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques Photos 

     

       
      bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     
    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

      
       

    Labège. Les fruits de Nadège sont à cueillir pour les déguster 

           
      Actualités    Forum 

     

     

       
     
       
           
     Sur la commune de Labège, les gourmands et amoureux de la nature ont la possibilité de concilier ces deux qualités grâce à la cueillette des fruits rouges organisée de façon saisonnière par Nadège Bellot, native de Charente et Labégeoise depuis huit ans. Au terme de ces deux premières années d’activité, elle répond à ces questions.

    Quel bilan tirez-vous depuis le début de votre entreprise ?

    Super-positif ! Ce concept de venir soi-même, souvent en famille ou entres amis, pour cueillir les fruits rouges plaît vraiment beaucoup. C’est souvent l’occasion de faire une balade et d’échanger aussi sur les différentes recettes. Les gens choisissent leurs fruits comme s’ils étaient dans leur propre jardin.

    Quelles sont vos exigences en matière de production ?

    C’est par définition une filière courte, donc très en phase avec les critères qualitatifs «bio», notamment en étant respectueux de l’environnement.

    Quelles sont vos perspectives de développement ?

    Mon activité est dépendante des saisons. Je souhaite la pérenniser en mettant en place d’ici peu un volet transformation et commercialisation grâce à une petite réserve foncière. Actuellement les cultures occupent 3,6 hectares. Je souhaite également favoriser des moments de convivialité autour par exemple de concours de confiture ou d’atelier cuisine ayant pour thème les fruits rouges.

    La Dépêche du Midi

     
     
     
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques Photos 

     

    ............-->

       
      bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     
    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

      
       

    Maraîchère à Rivarennes 

           
      Actualités    Forum 

     

     

       
     
       
           

    Maraîchère à Rivarennes proche de ses racines

    28/01/2013 05:38

    Marie-Laure Duveau a quitté son bureau pour cultiver des légumes Elle ne regrette rien à ce choix radical, en cohérence avec sa vision du monde.

     
    Marie-Laure Duveau cultive des légumes à Rivarennes depuis l'an dernier.

    Elle avait dans la tête la reprise des terres de ses parents depuis longtemps… Mais avant, Marie-Laure Duveau a eu une première vie professionnelle, dans la formation et le social. « Il y a deux ans, j'ai négocié mon départ. Je savais de quelles formations j'avais besoin, et je suis allée moi-même les chercher, notamment auprès de l'Association pour le développement de l'emploi agricole et rural 37. »

    C'est donc un retour à la terre, à Rivarennes, où ses parents étaient arboriculteurs. « Les pommes ne sont plus rentables et les terres en bord de l'Indre sont propices au maraîchage. C'est une culture accessible à quelqu'un, comme moi, qui connaît les contraintes du travail de la terre, mais sans expérience. » Avec 2 ha, la surface est suffisante pour permettre les rotations nécessaires en culture bio, même si elle n'a pas encore le label proprement dit. « J'ai aussi des serres froides pour amortir les températures trop basses ou trop hautes », précise la trentenaire. Les investissements n'ont pas été trop importants, grâce à du matériel récupéré ou fabriqué sur place.

    Engagement de vie

    Pour autant, ses premiers revenus ne lui permettent pas encore de dégager un Smic. « J'ai vendu toute ma production l'an dernier par l'Amap (*) de Pont-de-Ruan et un peu en vente directe, localement. Je suis maintenant mieux préparée pour augmenter mes productions. » En ce moment, ce sont les poireaux à arracher qui préoccupent Marie-Laure Duveau. Elle ne va pas tarder à faire des semis de tomates ou de courgettes à chaud. « Je n'utilise que des semences bio, de variétés anciennes. Cela veut dire un rendement moindre et des prix plus élevés, puisqu'on ne peut pratiquement pas traiter les parasites. C'est surtout de l'huile de coude ! Au-delà de ma reconversion, je voulais aussi m'engager à préserver la biodiversité, en étant dans la production et pas dans les discours. » Elle est aussi syndiquée à la Confédération paysanne.
    Sachant ce qu'elle a perdu – « Les vacances, le bureau et le salaire régulier » –, Marie-Laure Duveau ne regrette pas du tout son choix de vie. « Je n'en avais pas ras-le-bol, de mon boulot précédent. Mais c'est une vraie réflexion sur mon engagement par rapport à la terre et au monde rural qu'on a envie d'avoir. »

    (*) Association pour le maintien d'une agriculture paysanne, où les adhérents s'engagent à acheter la production.

    Agnès Aurousseau
     La Nouvelle République
     
     
     Compteur de visiteurs en temps réel                Modèle  Photos  Création & Techniques Photos 

     

    ............-->

       
      bonjour poule météo godefroy Jardin Blanc Oise Picardie Potager Fleur Légume Tomate Forum Animal Nature Terre accueil

     
    Yahoo! Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique